Buzz

Il publiait les vidéos et les photos des femmes nues sur internet

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 12074 fois
Jul 23, 22:15
buzzsenegal
6 Commentaires | Tags: publication,photos,videos,femmes,nues,internet

La Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) vient de mettre la main sur Ismaël Gaoussou Konaté, un homme qui avait  pour « principale activité » la publication des photos et vidéos de femmes nues sur les réseaux sociaux.

Se faisant passer pour « Carlito Le Pitchoutchou », un faux nom de profil, il avait réussi à prendre de nombreuses victimes dans ses filets, avant qu’il ne soit rattrapé dans sa salle besogne par les agents de la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC). Lors de son interpellation, le suspect avait en sa possession plusieurs vidéos à caractère s*xuel, de fausses pièces d’identité française et des captures de conversations dans lesquelles il se faisait passer pour un Européen, un homme blanc.

Lors de son interrogatoire, l’individu a reconnu les faits. Il a surtout avoué qu’il a publié à maintes reprises des vidéos à caractère s*xuel de certaines personnes sans leur consentement. Pour ce qui est des fausses pièces d’identité française et les captures de conversations, il a laissé entendre qu’il n’en est pas le responsable encore moins le propriétaire.

A la question de savoir pour quelles raisons il possédait tant de pièces d’identité et de capture de conversations, l’homme a répondu que les pièces d’identité et les captures de conversation appartenaient à certains de ses amis cyberdélinquants qui les lui faisaient parvenir afin d’effectuer des retraits d’argent pour eux.

En outre, les responsables du Laboratoire de criminalistique numérique(LCN) ont découvert que le cyberdélinquant détenait une cinquantaine de vidéos de ses victimes qu’il avait l’intention de publier sur les réseaux sociaux.

Ismaël Gaoussou Konaté est poursuivi pour enregistrement illégal et diffusion de vidéos à caractère s*xuel, escroquerie et complicité d’escroquerie en bande organisée sur internet. Aux dernières nouvelles, il a été conduit devant le Parquet d’Abidjan Plateau pour répondre de ses actes.

Il est plus que jamais nécessaire pour les internautes de redoubler de vigilance pour ne pas tomber dans les filets de ces cyberdélinquants sans scrupule qui n’ont qu’un « loisir », celui de répandre l’immoralité sur internet.

Recent posts

commentaires

live comment