OhMonDieu

17 ans, tuée à la sortie d’une mosquée !!!

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 496 fois
Jul 23, 22:15
0 Commentaires | Tags: Nabra,17 ans,tuée,la sortie,une mosquée

La police a retrouvé dimanche le corps d’une adolescente de 17 ans qui avait été vue pour la dernière fois à la sortie d’une mosquée en Virginie, aux Etats-Unis.

C’est dans un étang que le corps de Nabra Hassanen a été découvert dimanche. La disparition de l’adolescente de 17 ans avait été signalée quelques heures plus tôt dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis. Des témoins avaient expliqué qu’elle sortait de la mosquée All Dulles Area Muslim Society (ADAMS) lorsqu’elle a été agressée par un homme alors qu’elle rentrait chez elle après avoir prié à l’occasion du Ramadan. D’après la police, elle se trouvait avec un groupe d’amis lorsqu’ils ont été pris à partie par un homme en moto. Tous ont réussi à fuir à temps pour retourner dans la mosquée, sauf Nabra.

Le suspect a été arrêté lors d’un contrôle routier, les policiers trouvant sa façon de conduire étrange. Darwin Martinez Torres est âgé de 22 ans. Après que sa disparition a été signalée, les polices de Loudoun et Fairfax ont mené des recherches jointes notamment dans les zones boisées de la région.

« Je ne peux pas penser à un événement pire que la perte d’une jeune fille de 17 ans »

Les enquêteurs, après avoir retrouvé le cadavre, ont refusé de donner plus d’informations, indique le «Washington Post», mais la mère de l’adolescente a affirmé que sa fille avait été tuée à coups de barre de fer. «Je ne peux pas penser à un événement pire que la perte d’une jeune fille de 17 ans, le jour de la fête des pères, étant moi-même père d’une ado de cet âge», a commenté le shérif de Loudoun, Michael L. Chapman.

Les autorités étudient la piste d’un crime raciste. « Nous sommes dévastés et avons le cœur brisé de savoir que notre communauté vit un événement si traumatisant », a déclaré Rizwan Jaka, porte-parole de la mosquée ADAMS dans un communiqué. « Il est temps pour nous de nous unir pour prier pour la sûreté de nos jeunes », a-t-il ajouté.

Si aucun motif n’a été officialisé, beaucoup de musulmans craignent plus que jamais pour leur vie. Le « Washington Post » rappelle que le mois dernier, deux hommes à Portland ont été poignardés à mort dans un train après avoir voulu défendre deux jeunes filles musulmanes qui se faisaient harceler. Dans la nuit de dimanche à lundi à Londres, c’est une camionnette qui a foncé sur des passants, là aussi à la sortie d’une mosquée. Une attaque « terroriste » selon les mots du maire de la ville. Des témoins ont expliqué que le suspect qui a été arrêté avait hurlé qu’il voulait « tuer tous les musulmans ».

Recent posts

commentaires

live comment