Saviezvous

Agression : les coins les plus dangereux de Dakar

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 10145 fois
Jul 23, 22:15
18 Commentaires | Tags: Agression,les coins,les plus dangereux,de Dakar

C’est une information qui a valeur d’avertissement. Les fins connaisseurs de Dakar tirent la sonnette d’alarme à propos des lieux les plus dangereux de Dakar où, le soir, à moins de prendre les précautions nécessaires, un risque d’être agressé pèse énormément sur vous. En véhicule, prenez toujours la peine de bien fermer, surtout en cas d’embouteillages.

 

Ce sont les zones suivantes :

- Pont Grand Yoff

- Bretelle de l'autoroute échangeur Patte d'oie/ Front de Terre

- Sortie Maristes les dunes/Autoroute

- Pont Pikine

- Corniche est : grottes Terrou bi/Parcours sportif/ Dioulikaye

- Echangeur foire

-Zone de captage

 

Recent posts

commentaires

live comment
  • Deug

    il faut ajouter bounte pikine

  • Salam

    chemin qui mène de liberté 6 au pont sénégal 92.une rue appelée ‘’ senzalla ‘’ dans le quartier de arafat grand yoff, à plusieurs reprises des hommes et femmes se sont faits agressés en plein jour
    ( vers 17 heures )ou même la nuit juste au niveau des 03 rues qui font face au collège thiandoum des hlm grand yoff par des jeunes de rien du tout dont la moyenne d’âge est environs 22 ans .parfois des hommes innocents en scooter sont tabassés en plein embouteillage et se font prendre leur engin, et certains dans leur véhicule se font prendre leur portable et le malheur c’est que personne ne réagis même les habitants du quartier qui peuvent souvent êtres des complices…si vous êtes en véhicule ou scooter ou dans un bus gardez bien vos sacs, portables et n’hésitez pas de lever les vitres de votre véhicule, c’est au moment où il y’a embouteillage que ces jeunes profitent pour
    dépouiller les passants. la police ne réagit point et ce fléau prend de l’ampleur de jour en jour, nous
    interpellons les autorités sénégalaises surtout la police et la gendarmerie de nous donner
    un coup de main pour combattre ce mal qui ne cesse de grandir.
    concernant le quartier arafat grand yoff, un policier du commissariat de grand yoff nommé edmond qui souvent en patrouille avec ses hommes ; prennent souvent des jeunes en détention du chanvre indien, soit des agresseurs avec des armes blanches (en flagrant délit), devinez quoi ? il les relâche après avoir reçu un montant de ces bandits, et c’est ce qu’il fait pendant des années, a tel point les bandits n’ont plus peur de la police,
    parfois en préparation de patrouille ; le soit disant flic edmond, met en garde les agresseurs et dealers comme quoi, ils passeront à une heure précise .de ce fait arrivés sur les lieux avec ses compatriotes , tout est calme.
    mais après cela il recevra une somme de la part des malfaiteurs.
    je maitrise ce que je dis, faites très attention quand vous passer dans ces environs, car rien ne changera tant que edmond est dans ce commissariat soutenant toujours les « boy de senzalla «

  • Azz

    le jet d'eau face a la direction sicap

  • Bob

    tout dakar craint

  • Mess

    c'est corniche ouest et non est

  • Weh

    nimporte koi l'insecurité c'est partout

  • Mounas

    depuis que le commissaire sadio nous a révélé sur un plateau de télévision que le sénégal a le même nombre de policier en 2016 qu'en 1987; j'ai compris que notre pays est très mal organisé ! la preuve , est donnée par la facilité avec laquelle des jeunes qui ne sont encore que de petits voyous se meuvent dans dakar de jour comme de nuit ! il faudrait au moins un millier de jeunes policiers volontaires , en civil prêts à servir leur peuple dans toute la capitale pour mettre hors d'état de nuire ces voyous !

  • Citoyen

    tant que policiers , gendarmes , douaniers , agents des eaux & forêts et gardes pénitenciers ne respecteront pas leur serment & tenue, le pays ne sera jamais en securite.
    toute la drogue saisie par ces corps est ré introduite sur le marché par eux même à travers des circuits bien huilés. dés que vous vous intéréssez à leur business , les hautes autorités vous mènent la vie dure et parfois vous y laisser votre vie car c'est beaucoup d'argent.
    le commissaire keîta et le colonel n'dao en sont les exemples patentes. ceux sont ces fonctionnaires qui sont les grands dealers. arrêtez de nous sous poudrer avec vos séances de destruction aux mamelles, la vraie drogue c'est eux. ainsi , l'insécurité ne fera que grandir pour le petit peuple car les hauts d'en haut sont gardés comme l'ambassade des usa aux almadies.
    l'unique solution c'est de défendre crânement sa vie et sans pitié.

  • Aliou

    pourquoi ne s'intéresser qu'à dakar. parlez nous de toutes les régions du sénégal

  • Ndondi

    "- corniche est : grottes terrou bi/parcours sportif/ dioulikaye".
    ces lieux ne se trouvent pas sur la corniche est mais sur la corniche ouest.
    la corniche est c'est côté bcao, le port etc...

  • Sociologuos

    l'agressivité humaine ponctue de jour en jour la société sénégalaise. sociologues, juristes, politiques, démographes, urbanistes, économistes, criminologues, bref tous ceux qui ont vocation de cogiter sur les phénomènes de société en ont fait leur objet de prédilection novateur. la délinquance n'est pas seulement urbaine, elle se manifeste aussi en milieu rural: cambriolage, vol de bétail, enlèvement de jeunes filles, etc. l’état est interpellé, car c'est lui qui en charge la sécurité collective. comment voulez-vous que notre pays émerge dans ce cercle infernal d'insécurité qui empêche les honnêtes citoyens de vaquer à leurs occupations ou de dormir tranquillement. il faut mettre en œuvre un projet de société inclusif, élaborer un système d'insertion des diplômés de l'enseignement, réformer le système de recrutement dans la fonction publique, appuyer le secteur privé, fournir des perspectives d'avenir claires à la jeunesse, qui constitue une bombe à retardement en cas de frustration et de conditions d'existence exécrables, dépolitiser l’accès au financement pour que les jeunes défavorisés puissent y accéder s'investir dans des micro-projets leur permettant de gagner honnêtement leur vie.

  • Diop

    les arteres de la
    piscine olympiques

  • Sow

    salam, je confirme. g été témoin oculaire de vol raté à ce niveau décrit ds votre texte (les 3 rues qui font face ua collège thiandoum). j'étais en voiture avec une personne assise à côté (droit ) derrière une longue file de véhicules qui ne bougeaient presque pas. elle manipulait son appareil pour appeler. c'est à ce moment qu'intervient brusquement un jeune délinquant pour lui arracher son téléphone. malheureusement il n'a pas réussi son coup pour dire qu'il la loupé. certainement un maladroit ou un bleu. en tout cas les voleurs à la tire sont partout à dakar. vigilance maxi recommandée!

  • Goudeugueene

    l'insécurité dans les zones de karack et baobab, des jeunes délinquants, ivres, voleurs, etc. qui volent les voitures de leurs parents, leur argent, roulent à des vitesses inimaginables et sèment le désordre dans les quartiers au vu et au su de tout le monde et personne ne dit rien. tant les arrangements s'effectuent par que c'est (fils de ............), la délinquance ne cessera jamais. tant qu'on punit les fils des défavorisés et épargne les fils de ceux qui ont un statut social enviable, l'agression continue. la plupart des faiseurs de trouble sont des citadins provenant de milieux aisés, contrairement à ce que l'on pense.

  • Falson

    c'est presque la même bande organisée. que fait la police? elle n'a qu'à sortir des commissariat et arrêter les raquettes. ces bandes de voyous sont facilement prenables . il surfit de simuler et les filer

  • Tocu

    aux populations, tuez ces gens qui vous empêchent de vivre. a chaque fois qu'un agresseur ou voleur est pris, pas la peine de l'amener à la police. il faut le tuez et le jetez dans la rue. c'est l'unique solution.

  • L

    diamegueune diack sao fora fass