Societe

Societe

VILLAGE DE « JAXAAY » : Omar Sarr promet la fin des travaux d’ici 3 mois

  • Source: : Lobservateur | Le 16 septembre, 2008 à 02:09:41 | Lu 7360 fois | 0 Commentaires
content_image

VILLAGE DE « JAXAAY » : Omar Sarr promet la fin des travaux d’ici 3 mois

Les travaux seront bientôt terminés au village de « Jaxaay » où sur les 3.000 logements sociaux prévus, 1.500 sont fonctionnels. Au cours d’une visite sur le terrain effectuée hier, Oumar Sarr, ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, de l’Hydraulique urbaine, l’Hygiène publique et de l’Assainissement annonce la fin des constructions dans les trois prochains mois.

Bravant le chaud soleil en ce temps de Ramadan, ils sont femmes, enfants et quelques vieilles personnes massés sur la latérite rouge. La venue du ministre Omar Sarr, ce matin dans le village de « Jaxaay », est un évènement qu’il ne faut pas rater. Après de brefs salamalecs, le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, accompagné des directeurs généraux de la Sde, de l’Onas, de la Sones et de la Sn-Hlm débute sa visite de travail. Ici, certains logements sont déjà terminés et livrés pour la plupart aux sinistrés de la banlieue dakaroise des inondations de 2005.

Depuis cette date, le président de la République avait pris la ferme décision de construire un projet ambitieux de 3.000 logements sociaux. Aujourd’hui, « Jaxaay », dont les constructions sont toujours en cours, est devenu une réalité palpable. Dans cette cité nouvelle, la vie a repris ses droits. Dans les rues, les enfants jouent sur le sol fin, des arbres sont plantés et l’éclairage public est bien présent. La population de « Jaxaay » est estimée entre 15 et 16.000 âmes. En plus des logements sociaux, des infrastructures comme un Hôtel de Police, deux écoles de douze classes et un Cem de référence seront bientôt fonctionnels.

Et ce matin, le ministre est encore descendu sur le terrain pour constater de visu, la progression des travaux. Plusieurs entreprises sont sur le terrain. A l’Unité 21 où le ministre et son équipe se sont rendus, certaines habitations sont livrées, mais il reste beaucoup d’autres qui ne le sont pas encore. Faisant l’état des lieux, Mouhamet Ali, le directeur général de l’entreprise Ebma, rassure le ministre que 15 logements seront livrés dans la semaine. Ceci, après une première livraison de 15 appartements.

Pas d’inondations

Plus loin à l’Unité 17 B, ce sont 230 logements qui ont été terminés. Et d’après le responsable de la Sagef, il ne reste plus que 70 maisons à finir. Mais là, le promoteur et le chef du département constructions des logements sociaux ne semblent pas avoir les mêmes chiffres sur le décompte des logements finis. Après avoir écouté cette petite polémique, Omar Sarr tranche la question : « Si vous avez des problèmes d’approvisionnement, on peut appuyer pour que ça avance ».

Mais, à l’Unité 12 B, certaines familles habitent dans des maisons dépourvues de portes et de fenêtres. A la différence des autres cités, ici les murs ne sont pas encore peints et les toilettes sont presque inexistantes dans cette cité dont le retard des travaux est constaté sur place par le ministre et sa délégation.

Ces manquements ne semblent pas déranger la dame Oumy Gningue. « Ici, il n’y a pas d’inondations quand ça finit de pleuvoir, on peut étendre nos nattes et s’étendre dessus », confesse cette ancienne habitante du quartier Mamour Diop de Guédiawaye.

Trois mois avant la saison des pluies, les agents du Plan « Jaxaay », constatant l’état des maisons de la cité, avaient pourtant proposé d’autres villas aux familles. Celles-ci n’ont guère souhaité partir.

Certes, il reste des redressements à faire, mais le ministre Omar Sarr rappelle qu’on n’a pas tout au départ. Mais, indique-t-il, certaines entreprises comme Baol Constructions qui ont pris du retard ont promis de finir les travaux dans les semaines à venir. Et le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat de dire que tous les problèmes rencontrés dans la bonne marche des travaux seront terminés dans les trois prochains mois.

Durant cette visite également, des populations ont révélé quelques cas de location dans le village. Sur cette question, le ministre est péremptoire : « Les logements sont attribués aux sinistrés.

Les gens qui louent ne sont pas dans l’urgence et sur tous les cas signalés, nous seront obligés de leur retirer le projet ».


Auteur: Maguette NDONG - Lobservateur

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]