Jeudi 17 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Khadim Guèye préconise ‘’une forte surveillance’’ de la vente des arachides

Single Post
Khadim Guèye préconise ‘’une forte surveillance’’ de la vente des arachides

Le ministre sénégalais de l’Agriculture, Khadim Guèye, a insisté sur la nécessité d’‘’une forte surveillance’’ dans la commercialisation de l’arachide pour amener les paysans à pouvoir vendre leurs graines au prix officiel.

 

Ce prix officiel de 165 francs CFA, a-t-il rappelé samedi à Diourbel (centre), est composé d’un prix arrêté par le Conseil national interprofessionnel de l’arachide (CNIA), payé par les usines, plus une subvention de l’Etat.

 

Pour la campagne arachidière en cours, le gouvernement a octroyé, cette année encore, une subvention de 15 francs par kilogramme pour maintenir le prix à son niveau de la campagne précédente, soit 165 FCFA le kilo d’arachides.

 

‘’On s’est rendu compte que les premiers opérateurs qui ont acheté et même peut-être, certains d’entre eux, continuent à acheter en dessous du prix officiel’’, a déclaré le ministre qui a signalé la menace de poursuites contre ceux qui pratiquent ces prix non homologués.

 

‘’En tous cas, a-t-il précisé, ces opérateurs sont sous la menace de contrôles, de refus de livrer les graines à l’usine et que le gouvernement se réserve le droit de faire face à eux’’.

 

Selon le ministre de l’Agriculture qui a été député et auparavant Directeur général de la SONACOS (principale huilerie du Sénégal), ‘’ceux qui ne payent pas ce prix officiel, en réalité, font un détournement de deniers publics’’.

 

Dans son discours à la nation à l’occasion du nouvel an, le chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, a encore insisté sur le comportement véreux de certains intermédiaires qui ‘’pompent’’ les subventions de l’Etat destinées aux producteurs, au détriment de ces derniers.

 

‘’Il faut une solidarité nationale pour empêcher cela. Il faut améliorer l’organisation au niveau de la commercialisation, mais, en étant aussi très vigilants pour que les paysans puissent vraiment obtenir les revenus qu’ils méritent’’, a commenté le ministre.

 

Aujourd’hui, a-t-il précisé, un plan d’acquisition et de distribution de presses à travers le pays est en cours pour permettre aux paysans, lorsqu’ils ne voient pas un prix intéressant, de triturer leurs graines, d’obtenir de l’huile, des tourteaux et des revenus importants.

 

Le ministre Khadim Guèye s’est engagé notamment à ne plus laisser des opérateurs économiques tirer le maximum de profit sur les autres, de manière à ce que ceux-là ne puissent obtenir des revenus corrects.

 

Interpellé sur la reconstitution du capital semencier, M. Guèye a expliqué qu’il y avait ‘’énormément de dérapages’’ à ce niveau, soulignant que ‘’c’est connu de tout le monde que les ressources qui ont été attribuées pour les semences ne sont pas allées entièrement et correctement aux paysans’’.

 

Le ministre de l’Agriculture a également indiqué qu’il va falloir organiser ces subventions et faire en sorte que ceux qui en ont droit les reçoivent. Aussi a-t-il demandé d’aller vers un bon assainissement de la distribution et de l’acquisition des semences.


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Nour

    En Janvier, 2011 (15:53 PM)
    Khadim gueye maye gnou il parait que tu as pourri le secteur!
  2. Auteur

    Sylla

    En Janvier, 2011 (15:56 PM)
    first
    Auteur

    Ali

    En Janvier, 2011 (16:03 PM)
    mensonge comme son maitre il dit toujour le contraire d ck il pense
    Auteur

    Lolou

    En Janvier, 2011 (20:08 PM)
    GUER LENE T

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR