Economie

Economie

L’USINE DE SGO SERA INAUGUREE LE 15 MARS : Le Sénégal, pays producteur d’or

  • Source: : APS | Le 02 mars, 2009 à 04:03:06 | Lu 9267 fois | 0 Commentaires
content_image

L’USINE DE SGO SERA INAUGUREE LE 15 MARS : Le Sénégal, pays producteur d’or

C’est finalement sous le magistère de Me Ousmane Ngom que ce qui était jusqu’ici un rêve est devenu une réalité. Le Sénégal entre pour la première fois dans l’ère de la production industrielle de l’or, l’usine, dernier package technologique de Sabodala Gold Opérations (SGO) démarrera officiellement ses activités le 15 mars prochain.

C’est une usine ayant nécessité une cinquantaine de milliards d’investissement avec les dernières technologies en la matière qui ouvrira officiellement ses portes le 15 mars prochain. Sabodala Gold Opérations (SGO), une filiale de l’Australienne Mineral Deposit Limited, détentrice de la concession minière, a enfin fini d’installer ses quartiers avec à la clef, une mine à ciel ouvert pouvant évoluer en mine souterraine et une somptueuse cité minière entièrement équipée de tout ce dont aura besoin le personnel cadre de la compagnie pour son plein épanouissement.

Ce joyau produira en moyenne 6 tonnes d’or métal par an, et qui sait qu’il faut une tonne de roche pour seulement 3 g d’or, comprendra aisément la puissance de l’unité industrielle dont on dira qu’elle n’a rien à envier à ce qui a jusqu’ici existé en Afrique. Même les environnementalistes les plus sceptiques se disent rassurés quant à l’utilisation du cyanure dans la production de l’or, dans la mesure où le mode opératoire est maîtrisé avec la construction de tanks devant contenir ce produit ultra toxique, selon les responsables de la société.

Le projet, de l’avis du directeur des mines et de la géologie, génèrera 650 emplois directs nécessitant des profils pointus et si l’on part du principe selon lequel chaque emploi direct peut créer 4 emplois indirects portés par des sous traitants, il y a de quoi entonner l’alléluia, plus de deux mille personnes pourraient ne plus se tourner les pouces.

UNE BELLE BROCHETTE DE REALISATIONS SOCIALES

« Le Programme Social Minier exécuté par les sociétés signataires des Conventions avec l’Etat du Sénégal, est une parfaite illustration de la préoccupation du gouvernement de faire bénéficier les populations locales des retombées de l’exploration et de l’exploitation des ressources minières du pays, où les sociétés minières s’engagent à exécuter un programme social minier dès la signature de la convention et avant même d’être en phase d’exploration et d’exploitation », lit-on dans le préambule d’un document du ministère des Mines qui nous est parvenu. Le mobile est tout simple, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts pour dire que les populations directement ou indirectement impactées par les opérations minières auraient tout perdu et n’auraient en retour bénéficié de rien. En tous les cas, sans les tableaux publiés par la tutelle et qui prouvent le contraire, les nombreuses réalisations du programme social minier sont visibles et fortement appréciées d’ailleurs par les communautés, même si par endroits, des voix autorisées comme le président du conseil rural de Khossanto, dira à l’époque n’être informé de quoi que ce soit.

Dans le domaine des infrastructures routières, les axes Mandankolig-Khossanto-Sabodala et Sabodala-Bransan-Khossanto sont réhabilités par la compagnie Mdl. Le géant sidérurgique Arcelormittal a pour l’instant réalisé le pont Koila-Kabé, construit la route de Boféto et réhabilité plusieurs pistes. Pour ce qui est du secteur de la santé, Arcelormittal a acquis deux ambulances pour le centre de santé de Saraya et Boféto, Oromin a construit une case de santé à Bambaraya, Madina Sabodala, formé des agents de santé communautaire et des matronnes, MDL/SGO a aussi acheté une ambulance faisant pratiquement tous les jours la navette entre les villages pour des évacuations sur Kédougou ou Tambacounda, et construit puis équipé un poste de santé à Sabodala, lequel poste est géré par un infirmier d’Etat pris en charge par la compagnie.

Les centaines de malades qui fréquentent mensuellement cette structure de santé bénéficient gratuitement de médicaments. Toutes les trois compagnies déroulent, en rapport avec le district de santé de Saraya, un important programme de lutte contre le paludisme avec l’achat d’importants lots de moustiquaires imprégnés, la pulvérisation intra domiciliaire. Il y a aussi l’appui aux campagnes annuelles de vaccination. Ici de nombreux projets, à l’image de la construction de la maternité rurale de Bambarayanding, de la case de santé de Ndindifa par Oromin ainsi que la construction par Arcelormittal de six cases de santé sont en cours. Oromin réalise présentement le poste de santé de Diahaba et a déjà dégagé un acompte de 50% pour les cases de santé de Makhana et Ndindifa.

En terme d’hydraulique rurale, la compagnie la plus en vue dans ce domaine est indubitablement Oromin qui a réalisé trois forages à Kobokoto, Kéniékéniébanding et Touroukhoto (celui là va être repris compte tenu du faible niveau de l’eau) indique-t-on du côté du ministère des mines. Les forages de Kobokoto, Kéniékéniébanding, Niamaya, Bambaraya, Dialacotoba sont entièrement équipés, ceux des villages de Bérola, Madina Bérola et Diégoune sont en passe d’être réalisés. Des conducteurs de forage motorisés sont outillés, des comités de forage mis en place et leurs membres formés à Bransan, entre autres actions bénéfiques, à côté des pompes de Bransan, Faloumbou, Mamakhono, Daloto et Sandicounda, réparées par MDL .

Pour ce qui est du secteur de l’éducation, MDL a entièrement réalisé et équipé la case des touts petits de Sabodala et a entamé la dernière ligne droite de la construction du fameux collège de Khossanto, Oromin a doté le lycée technique industriel et minier de Kédougou en véhicule et matériel informatique, un établissement dont le renforcement des capacités est envisagée par MDL/SGO. La phase extension en cours d’achèvement par Arcelormittal et l’ouverture d’une filière mines en vue feront de ce lycée un vivier de la main d’œuvre qualifiée pour les compagnies.

Arcelormittal a équipé de nombreuses salles de classe en mobilier et manuels scolaires, loué et équipé un immeuble pour l’hébergement des étudiants ressortissants de Kédougou à l’université de Dakar. Il y a en cours l’important projet d’électrification solaire de 5 villages riverains de la mine de Sabodala, un projet qui couvrira également des sites communautaires comme les structures scolaires, sanitaires, les mosquées et autres places publiques. Les travaux des femmes de la contrée seront également allégés avec la mise en place d’une batterie de moulins solaires.

La réhabilitation du tronçon Bembou-Sabodala est attendue, des actions d’éducation et de sensibilisation dans le domaine de la lutte contre le Vih/Sida avec l’arrivée de nouveaux migrants est en gestation avec la réalisation et l’équipement en pompes manuelles des forages de Mamakhono et Faloumbou. Tout ceci est fait ou est en voie de l’être avant que le Sénégal n’entre dans la phase de production comme ce fut le cas dans beaucoup de pays à vocation minière.

Maintenant, l’autre précision de taille faite par la tutelle, est que ce programme social minier, est directement exécuté par les compagnies, sous la supervision du ministère des mines dont on dira d’ailleurs qu’il a mis en place une cellule pour ce faire. Pour rappel, le montant du programme social minier validé par les élus locaux, les acteurs de la société civile, les autorités administratives, s’élève à 3 milliards et demi et s’étendra sur 5 ans, en attendant que des compagnies autres que Arcelormittal, Mdl/Sgo et Oromin paraphent des conventions avec l’Etat


Auteur: Boubacar Dembo TAMBA - APS

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]