Economie

Economie

L’ASECNA annule le transfert de son siège de Dakar

  • Source: : Vimeo | Le 11 juillet, 2009 à 18:07:23 | Lu 4345 fois | 0 Commentaires
content_image

L’ASECNA annule le transfert de son siège de Dakar

Dakar, 11 juil (APS) – L’Agence pour la sécurité de la navigation en Afrique et à Madagascar (ASECNA) a annulé, vendredi à Ouagadougou, la décision de transfert de son siège de Dakar, qui avait été prise lors en juin 2008 à Malabo (Guinée Equatoriale) au plus fort de la crise avec le Sénégal, a-t-on appris de bonne source.

L’ASECNA avait cette décision de transfert pour amener l’Etat du Sénégal à restituer l’argent des redevances de balisage et d’atterrissage, suite à l’annonce faite par le ministre de l’Artisanat et des Transports aériens d’alors, Farba Senghor, de la reprise par Dakar de la gestion technique et commerciale de l’aéroport international Léopold Senghor et des aérodromes nationaux en mai 2008.

Cette annonce a été faite lors de la réunion du Comité des ministres de tutelle de l’ASECNA qui a tenu sa session 49-ème annuelle vendredi à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Le communiqué final de la réunion rapporte que lors de ses travaux, le Comité s’est félicité du retour du Sénégal au sein de l’ASECNA.

Il a également décidé de la célébration, le 15 décembre prochain à Saint-Louis, du 50-ème anniversaire de l’Agence, à l’occasion de la réunion du Conseil d’administration.

Cette réunion sera suivie les 16 et 17 décembre à Dakar, de la session extraordinaire du Comité des ministres consacrée à l’amélioration de la gouvernance de l’Agence, selon la même source.

A cet effet, ajoute-elle, il a décidé la mise en place d’un comité ad hoc composé de six membres pour appuyer la présidence du Comité dans le suivi des dossiers qui feront l’objet de la session extraordinaire, en particulier pour l’examen des relations entre l’ASECNA et le futur organe de contrôle qui doit assurer sa supervision.

Le communiqué final de la réunion de Ouagadougou rapporte en outre que lors de la cérémonie d’ouverture, le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, ‘’a noté l’urgence pour les Etats d’œuvrer au renforcement de la sécurité et de la sûreté du trafic aéronautique’’.

A cet égard, souligne le texte, ‘’la supervision de la navigation aérienne, la révision de la Convention de Dakar, la création d’une Agence régionale pour l’harmonisation et la réglementation de la sécurité du trafic aérien, s’affichent comme des priorités pour les pays membres de l’ASECNA’’.

Concernant les redevances aéronautiques, ‘’le Comité a décidé le maintien au titre du budget 2010, des taux actuels des redevances aéronautiques liées aux activités communautaires appliqués à l’ASECNA’’, mentionne le communiqué.

AD


Auteur: - Vimeo

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]