Societe

Societe

Commentaire : Halte là !

  • Source: : Seneweb.com | Le 26 avril, 2010 à 17:04:30 | Lu 5385 fois | 0 Commentaires
content_image

Commentaire : Halte là !

Le Sénégal avait cette réputation de voir ses meilleurs fils à la tête d’organismes internationaux spécialisés. Une fierté pour le peuple sénégalais. Malheureusement, depuis l’avènement de l’alternance, on voit de moins en moins de Sénégalais, à la tête d’organismes internationaux, on les compte du doigt. La volonté du maître est passée par là. Le président de la République, Me Abdoulaye Wade a ce complexe de voir des Sénégalais estampillés opposants à son régime, briller au sein des organismes internationaux.
C’est la guillotine qui est utilisée contre eux. Que des Sénégalais soient sollicités sur le plan international pour leurs expertises, voilà aussi qui participe à donner une bonne image de notre pays à l’extérieur. Si le Sénégal, petit pays sous-développé, était parvenu à se taillé une bonne réputation et était écoutée sur le plan international, il le devait surtout à ses fils qui rayonnent sur le plan international.
Par la seule faute du président de la République, le Sénégal est train de perdre tout ce qu’il avait obtenu sous Léopold Sédar Senghor et plus tard sous Abdou Diouf. Pour le président Abdoulaye Wade, tous ces Sénégalais qu’il estampille opposants, ne méritent pas les lauriers qu’on leur tresse sur le plan international, car pouvant être des dangers pour la survie de son régime.
Le président de la République doit-il pour des considérations politiciennes, se comporter de la sorte ? Mille fois, non ! Des industriels, des opérateurs économiques sénégalais vendent leurs produits à l’extérieur quand ils sont sollicités, de la même manière, des fils du pays ont le droit de monnayer leurs compétences à l’étranger.
C’est toujours le Sénégal qui y gagne. Il est temps pour le président Wade d’arrêter certaines pratiques qui ne l’honorent guère. Et nos « cousins » français – une fois n’est pas coutume – nous donnent des leçons, lorsque quelqu’un comme Dominique Strauss Kahn, par la grâce de Sarkozy, se retrouve à la tête du Fonds monétaire international (Fmi). Ce dernier, potentiel candidat de Sarkozy, n’est pourtant pas du camp du Président français

Auteur: MATHIEU BACALY - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]