Societe

Societe

EN L'ESPACE DE TROIS JOURS : Deux nouveaux-nés abandonnés

  • Source: : Seneweb.com | Le 18 septembre, 2009 à 15:09:07 | Lu 3733 fois | 0 Commentaires
content_image

EN L'ESPACE DE TROIS JOURS : Deux nouveaux-nés abandonnés

Le fait continue de défrayer la chronique et a ému plus d'une personne à Guinaw-rails et à la cité Icotaf 2 de Pikine, deux localités très proches où deux bébés ont été successivement abandonnés. Deux miraculés qui ont été retrouvés vivants et confiés provisoirement à des familles par la police.  

Rude semaine pour les nouveaux-nés. Après Mame Maty Faye, du nom de  ce bébé de treize mois retrouvé mort dans les eaux stagnantes, voilà que deux autres  nouveaux-nés ont failli subir le même sort après avoir été abandonnés dans des lieux déserts, sans aucune assistance. Le premier cas d'abandon est survenu à la cité Icotaf 2 où, très tôt dans la matinée du vendredi dernier, des voisins de la famille Dioum ont été surpris de découvrir un nouveau-né de sexe féminin coincé contre un arbre entouré d'un baril. Très ému par l'épreuve vécue par le nouveau-né, M. Serigne Mbacké Dioum, le chef de la famille qui a recueilli le bébé, raconte. «Cela s'est passé tôt le vendredi lorsque des voisins ont sonné à notre porte. Mes enfants, qui ont ouvert, ont alors été informés de la présence d'un nouveau-né au pied de l'arbre que nous avions entouré d'un baril.» Toujours selon M. Dioum, «après avoir marqué leur surprise, ils ont décidé, lui et sa femme, d'évacuer immédiatement le bébé au centre de santé «Dominique». «Le nouveau-né présentait quelques infections», précise Mme Dioum qui avait pris place aux côtés de son époux, le bébé dans les bras, lorsque nous leur avons rendu visite avant-hier. Au centre de santé «Dominique» de Pikine le bébé de sexe féminin est immédiatement pris en charge par l'assistante en chef, Mme Ndiaye, qui, après la séance de vaccination, autorise l'hospitalisation du nouveau-né en compagnie de l'épouse de Serigne Mbacké Dioum. La police de Pikine, compétente en la matière, a procédé au constat des faits avant de confier le nouveau-né à la famille Dioum en attendant que sa garde définitive soit décidée par le procureur. Sur les circonstances dans lesquelles le nouveau-né a été déposé à la cité Icotaf 2, Ousmane Mbengue, membre du comité de vigilance de Guinaw-rails sud, assure que des éléments de ce comité ont aperçu, dans la nuit du jeudi au vendredi dernier, une dame accroupie sur les rails. Pensant qu'elle voulait y déposer des ordures, ils se sont approchés de la dame qui a profité de la pénombre pour prendre la clé des champs. «Peut-être qu'elle continue de rôder autour de ma maison, mais nous avons de la place pour l'enfant que mon épouse considère désormais comme sa fille. Voilà pourquoi nous avons introduit un dossier auprès du procureur pour l'adopter», confie Serigne Mbacké Dioum.

Vingt-quatre heures plus tard, soit samedi dernier, c'est au tour de la commune d'arrondissement de Guinaw-rails sud située à quelques jets de la Cité 2, d'être secouée par un nouveau cas d'abandon de nouveau-né. Cette fois-ci, il s'agit d'un bébé de sexe masculin qui a été déposé nuitamment dans un lieu solitaire. Comme pour le premier cas, la police de Pikine s'est déplacée sur les lieux pour les constats avant de trouver une famille d'accueil (provisoire) pour le nouveau-né. «Nous l'avons confié à une dame du nom de Nb.Tane», confie une source proche de l'enquête.


Auteur: ALASSANE HANNE - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]