Politique

Politique

BAGARRE ENTRE LIBERAUX A KEUR- MASSAR : Le maire Gamou Boye et le député Fatou Sow échangent des coups

  • Source: : Seneweb.com | Le 30 juin, 2008 à 13:06:00 | Lu 5570 fois | 0 Commentaires
content_image

BAGARRE ENTRE LIBERAUX A KEUR- MASSAR : Le maire Gamou Boye et le député Fatou Sow échangent des coups

Le fait paraît banal pour les libéraux habitués à vider le moindre différend par un échange de coups de poing. Mais lorsqu’un élu du peuple siégeant à l’hémicycle et le premier magistrat d’une commune d’arrondissement s’injurient, s’empoignent avant d’engager une violente bagarre, cela devient inquiétant. Voilà pourquoi à Keur-Massar les populations n’en reviennent toujours pas après la violente bagarre qui a opposé le maire Gamou Boye et le député Fatou Sow. À l’origine de cette bagarre, la réunion du bureau de la section communale devant consacrer le lancement des opérations de placement des cartes.

Vingt - quatre après la bagarre qui a opposé le député Fatou Sow et le maire Gamou Boye tous deux soutenus par leurs partisans, la salle ayant servi de cadre à la confrontation offrait encore un spectacle désolant. Des chaises renversées, des documents éparpillés aux quatre coins de la salle alors qu’à l’entrée, le visiteur est accueilli par un tas de chaussures oubliées sur les lieux après la débandade qui a suivi la bagarre. Preuve s’il en était encore besoin de la violence avec laquelle le député Fatou Sow et le maire Gamou Boye ont voulu régler leur différend. Même si des deux côtés, on s’accuse mutuellement d’avoir voulu torpiller la réunion convoquée par un commissaire politique dépêché par le Pds à Keur-Massar pour démarrer les opérations de placement des cartes, il faut tout de même reconnaître que les informations recueillies sur place incriminent largement le maire de Keur-Massar. En effet selon les témoignages recueillis auprès de ceux qui ont participé à cette rencontre tout a basculé lorsque le maire Gamou Boye qui s’était pourtant fait représenter à cette rencontre débarqua sur les lieux accompagnés par des nervis. Sans crier gare, le maire après avoir tancé l’assistance laissa éclater sa colère, regrettant au passage que la rencontre soit délocalisée hors de la mairie de Keur-Massar. La réplique ne s’est pas alors fait attendre. Des insultes ont fusé des quatre coins de la salle avant de céder la place à une bataille rangée. Dans la mêlée qui a suivi le maire Gamou Boye armé d’une chaise s’est rué sur la représentante du peuple « Il m’a insultée de mère et s’est armé d’une chaise pour se ruer sur moi mais je ne me suis pas laissée faire. Nous nous sommes battus » rapporte Fatou Sow que nous avons rencontrée à sa sortie de la gendarmerie de Keur-Massar. En effet même s’il n’y a pas eu de blessé, l’affaire est prise au sérieux par la gendarmerie de cette localité. Joint par nos soins, le maire n’a apparemment pas voulu s’exprimer sur cette affaire. Son téléphone après avoir longtemps sonné a été placé sous boîte vocale. À Sangalkam également la vente des cartes a failli virer au drame après l’éviction des partisans du coordonnateur de la génération du concret Mamadou Bâ. En effet, les libéraux ont superbement ignoré certains parmi leurs camarades soupçonnés d’être des « encagoulés » à la solde de la génération du concret. Aux dernières nouvelles le calme est revenu à Sangalkam où les membres de la génération du concret qui continuent de se réclamer également du Pds menacent de mettre sur pied un courant s’ils sont exclus du bureau devant piloter la vente des cartes.


Auteur: Alassane HANNE - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]