Warning: ini_set(): Cannot find save handler 'memcache' in /web/senwww/public/index.php on line 3
Me Madické Niang s’indigne de ce qui se passe en Libye et en Syrie...
Vendredi 21 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Me Madické Niang s’indigne de ce qui se passe en Libye et en Syrie...

Single Post
Me Madické Niang s’indigne de ce qui se passe en Libye et en Syrie...

« Monsieur le Président de la République, Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, a suivi, avec une profonde indignation, les massacres de populations civiles qui se sont déroulées en Syrie, les vendredi 22 et samedi 23 avril 2011, et la dégradation continue de la situation en Libye, au cours de ces dernières semaines », s’indigne le ministre des Affaires étrangères, Me Madické Niang qui nous fait ici l’économie des remarques du président relativement à ce qui se passe dans ces deux pays frères.
 
"En Syrie, les forces de sécurité ont sévèrement réprimé des manifestations pacifiques entraînant d’importantes pertes en vies humaines et plusieurs blessés dans les rangs des citoyens qui réclamaient la mise en œuvre des réformes politiques.
 
Son Excellence le Président Abdoulaye WADE, profondément ému par l’ampleur de la répression, condamne cette violence injustifiée et exprime sa vive solidarité ainsi que ses sincères condoléances au peuple syrien dont il soutient les aspirations légitimes à la liberté et à la démocratie. Il regrette, malgré plusieurs tentatives d’appels, de ne pas avoir eu au téléphone le Président Hassad pour lui prodiguer ses conseils.
 
Le Président de la République demande instamment au Président Hassad de cesser immédiatement d’user d’une violence injustifiee à l’encontre de son propre peuple et de prêter plus d’attention aux revendications des populations en mettant en œuvre les réformes souhaitées.
 
Au sujet de la Libye, Son Excellence Maître Abdoulaye WADE s’inquiète de la détérioration continue de la situation illustrée par les nombreuses pertes de vies humaines, l’aggravation de la situation humanitaire et la destruction massive de biens matériels qui risquent d’hypothéquer durablement l’avenir politique, économique et social de ce pays.
 
Il appelle à un cessez-le-feu immédiat suivi de négociations en vue d’aboutir à une solution politique.
 
Enfin, le Chef de l’Etat renouvelle son appui et sa confiance aux initiatives en cours, notamment celles de l’Union Africaine, visant à trouver une issue rapide et pacifique à la crise en Libye".
 
...et se félicite de la situation de la Côte d’Ivoire"
 
Dans le cadre de la visite d’amitié et de travail qu’il a effectuée en Côte d’Ivoire du 21 au 23 avril 2011, le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères, Maître Madické NIANG, a été reçu en audience respectivement par Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, et son Premier Ministre, Monsieur Guillaume SORO.
 
Au cours de ces audiences, le Ministre d’Etat leur a transmis un message de soutien et d’encouragement du Président Abdoulaye WADE, du Gouvernement et du Peuple sénégalais, suite au rétablissement de la légalité en Côte d’Ivoire.
 
Le Ministre d’Etat a fait remarquer à ses interlocuteurs que toute l’Afrique leur sait gré d’avoir mené le combat pour le rétablissement de la légalité dont l’aboutissement participe de la consolidation de la primauté du droit sur le continent.
 
Durant sa rencontre avec le Président Ouattara, le Ministre d’Etat lui a réitéré la foi pleine et entière du Sénégal en sa capacité à réconcilier la Côte d’Ivoire avec elle-même et à ressouder son tissu social et économique afin que le pays retrouve très vite son statut de locomotive de l’UEMOA et de la CEDEAO.
 
Pour sa part, le Président OUATTARA, s’est félicité d’avoir accueilli le Ministre d’Etat à la tête de l’une des premières délégations officielles de haut niveau à se rendre en Côte d’Ivoire depuis le rétablissement de la légalité.
 
Le Président Ouattara a informé le Ministre d’Etat de l’évolution positive du processus de normalisation en Cote d’Ivoire, lequel a déjà enregistre l’allégeance de tous les Présidents d’institutions.
 
Cette situation favorable rend possible son investiture légale au cours de la 2ème quinzaine du mois de Mai 2011, cérémonie à laquelle il a adressé une invitation au Chef de l’Etat, Son Excellence Me Abdoulaye Wade dont la présence lui tient particulièrement à cœur.
 
Il s’est dit très meurtri par les exactions et autres pillages dont les ressortissants sénégalais ont été l’objet durant la crise post-électorale. C’est pourquoi il s’est engagé à veiller personnellement à ce que les sénégalais ainsi que tous les ressortissants de la CEDEAO se sentent désormais chez eux en Cote d’Ivoire et en toute sécurité.
 
S’adressant a la presse a sa sortie d’audience avec le Président Ouattara, Me Madické NIANG a situe sa visite dans le cadre strict des relations amicales et fraternelles qui lient le Sénégal et la Côte d’Ivoire, et dans la droite ligne de la solidarité entre les deux peuples.
 
Répondant précisément à une question sur le sort à réserver à l’ancien Président Gbagbo, le Ministre d’Etat a indique que cette question est de la responsabilite unique du peuple ivoirien souverain. Il a toutefois saisi cette occasion pour rappeler la position de principe du gouvernement senegalais relative au rejet de toute forme d’impunité.
 
De même, il a démenti les allégations infondées faisant état d’une implication des forces armées sénégalaises dans les opérations militaires ayant abouti à l’arrestation de l’ancien Président ivoirien.
 
Le Ministre d’Etat a également évoqué avec les Hautes Autorités ivoiriennes l’octroi à SENEGAL AIRLINES des droits de trafic pour l’exploitation de la ligne aérienne Dakar-Abidjan, Abidjan-Dakar et Conakry-Abidjan.
 
A ce propos, suite aux instructions qu’elles ont bien voulu donner, l’Agence Nationale de l’Aviation Civile ivoirienne a déjà marque son accord de principe et les dispositions appropriées seront prises pour le démarrage des vols à partir du lundi 16 Mai 2011.
 
Son Excellence Maître Madické NIANG a rencontré les communautés sénégalaises établies à Abidjan, Yamoussoukro et Bouaké.
 
A chaque étape, il leur a apporté le soutien moral et matériel du Président de la République, du gouvernement et du peuple sénégalais, suite aux moments difficiles qu’elles ont vécus durant la crise.
 
Le Ministre d’Etat leur a adressé les condoléances émues du gouvernement à la suite du décès de neuf membres et a demandé l’organisation, en leur faveur, de cérémonies de prières et de lecture du Saint Coran.
 
En outre, il a réaffirmé la détermination du Gouvernement à ne ménager aucun effort pour que toute la lumière soit faite et qu’un suivi judiciaire approprié soit accordé aux cas de meurtres enregistrés au sein de la communauté".
 
Le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères, Maître Madické NIANG

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Org

    En Avril, 2011 (12:59 PM)
    reglè ce ki s pass chè nou avan de lorgnè les problem dotrui: ce k fè la dynasti wade est pir: apres la chute personn ne sortira du pays: justice rek ; rv 2012 :sn: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email