Societe

Societe

TRAFIC DE PERSONNES AU SENEGAL : La police armée pour traquer les coupables

  • Source: : Seneweb.com | Le 01 juin, 2009 à 13:06:57 | Lu 6351 fois | 0 Commentaires
content_image

TRAFIC DE PERSONNES AU SENEGAL : La police armée pour traquer les coupables

Le Sénégal est en train de mener une étude approfondie sur le phénomène de trafic de personnes, en vue de bien maîtriser la question. Par ailleurs, des réseaux vont être créés à travers les pays membres de la Cedeao pour aller à l’assaut des pratiquants de ce commerce.

Pour faire face à l’ampleur actuelle du trafic des personnes, le Sénégal mène une étude approfondie sur le phénomène, a révélé hier Joséphine Sarr, Directrice des études et de la formation à l’Ecole nationale de Police (Enp). Mme Sarr a été interpellée sur la question en marge de la clôture du séminaire de formation de 25 officiers de police sur les techniques et processus d’investigation sur des cas de trafic des personnes.

A en croire Mme Sarr, l’étude permettra également de déceler les secteurs les plus touchés par cette pratique. La Commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle ajoute qu’il est prévu la création des réseaux au niveau de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) «pour pouvoir mieux lutter contre le trafic de personnes».

Il est noté que le trafic de personnes reste un phénomène difficile à déceler. C’est ce qui explique l’organisation de ce séminaire d’un mois en faveur des officiers de police sénégalais relevant de la Direction de la sécurité publique (Dsp) sur les techniques et processus d’investigation. La formation entre dans le cadre du programme d’aide à la formation en matière d’enquête criminelle internationale du département américain de la justice. Elle a permis aux officiers de police sénégalaise de renforcer leurs capacités, d’être outillés pour détecter des infractions commises et de s’imprégner davantage de toutes les stratégies de lutte contre les formes de traites à des fins commerciales. En fait, les organisations internationales ont estimé les victimes de ce trafic à 1 million par an dans le monde faisant des profits de l’ordre de 5 à 7 milliards de FCfa pour les trafiquants. Et les enquêtes montrent que le Sénégal est un pays d’origine, de transit et de destination des femmes et des enfants victimes de trafic à des fins de travail forcé et d’exploitation sexuelle. Des garçons sénégalais font parfois l’objet, relève-t-on, d’un trafic entre des villages et des centres urbains aux fins d’exploitation par la mendicité dans certaines écoles coraniques. D’autres jeunes font également l’objet de trafic vers le Sénégal depuis la Gambie, la Guinée-Bissau, le Mali et la Guinée, dans le même but. Il y a aussi le cas jeunes filles rurales acheminées dans des centres urbains où elles sont soumises à la servitude domestique forcée. Pourtant, « le Sénégal a signé toutes les conventions relatives à la traite des êtres humains et il y a une loi spécifique qui a été prise en 2005 dans ce sens », rapporte la Directrice des études et de formation de l’Enp.


Auteur: MATHIEU BACALY - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]