Societe

Societe

CR de Touba: le fils du khalif licencie le surveillant-comptable et écarte les talibés de Béthio

  • Source: : Senegalaufeminin | Le 11 juillet, 2009 à 16:07:43 | Lu 9905 fois | 0 Commentaires
content_image

CR de Touba: le fils du khalif licencie le surveillant-comptable et écarte les talibés de Béthio

Un remue-ménage spectaculaire trouble la conscience des agents de la maison communautaire de Touba. Le président de ladite collectivité, Serigne Mourtada Bara Mbacké, a licencié le surveillant comptable, avant de chambouler l’organigramme instauré par son prédécesseur Matar Diakhaté. Saliou Seck, remplacé par un cousin du marabout, Bassirou Ndiaye, serait un comptable expérimenté qui a fait ses beaux jours à la commune de Pikine avant d’atterrir dans la ville sainte.

En effet, tous les travailleurs étaient suspendus pendant une semaine avant d’être reconduits. Le nouveau patron de la maison communautaire de Touba demande ainsi à tous les agents de faire la queue pour déposer de nouveaux dossiers. Ce qu’ils ont fait en murmurant. Certains pensent qu’ils risquent d’être à leur tour licenciés. Ce remue-ménage n’a pas épargné les travailleurs proches de Cheikh Béthio Thione. Les collecteurs Balla Mbaye, et Bara Ndiaye, ont été écartés de la gestion rurale avant d’être réaffectés. Cette opération vise plutôt à cultiver la culture de la transparence, et combattre les malversations. Selon des sources proches de cette autorité, un audit financier et organisationnel est entrain d’être mené dans cette institution. Le responsable des quittances basé au marché Ocass est muté à Darou Marnane. Tous ces travailleurs, seraient recrutés par leur guide, Cheikh Béthio Thioune, qui présidait à la destinée de cette communauté rurale. Relevés de leur fonction en un clin d’œil, puis mutés, ces agents seraient les agneaux du sacrifice dans cette guerre des chapelets qui oppose Cheikh Béthio Thioune à la famille du khalif. Cette brouille existentielle surgit depuis le décès de Serigne Saliou Mbacké. Un malentendu qui a atteint son paroxysme à l’occasion du « Thiant » annuel organisé par les disciples du marabout de Dianatou à Mbacké. La famille du khalif général des mourides avait démenti toute implication de ses membres dans cette organisation. Une telle désapprobation avait provoqué la colère des « thiantakounes » qui auraient employé des propos désobligeant à l’endroit du fils du khalif,Galass Amina Mbacké. 


Auteur: source : le peuple.sn.com - Senegalaufeminin

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]