Societe

Societe

L’importance d’un laïlatoul Khadri dans l’islam et l’attachement de Sokhna Maïmouna Mbacké Khadimou Rassoul à cette nuit bénie

  • Source: : Lobservateur | Le 30 août, 2010 à 03:08:28 | Lu 7270 fois | 0 Commentaires
content_image

L’importance d’un laïlatoul Khadri dans l’islam et l’attachement de Sokhna Maïmouna Mbacké Khadimou Rassoul à cette nuit bénie

Les historiens qui se chargeront, demain, d’évoquer et de magnifier l’œuvre des illustres figures féminines de l’Islam au Sénégal, mettront sûrement en exergue le rôle prépondérant que la Vénérée Sokhna Maïmouna Mbacké, fille cadette du Saint de Touba, Cheikh Ahmadou Bamba a joué pour le vivifier, le défendre et contribuer à son rayonnement. En témoigne l’éclat particulier que sa vie durant, elle donnait aux manifestations marquant la « nuit du Décret » communément appelée « leylatul khadri » dont Allah le Très Haut dit qu’elle est meilleure que mille mois à grâce aux bienfaits qu’elle renferme.

Aujourd’hui, le nom de Sokhna Maïmouina Mbacké est intiment lié à cette nuit bénie que plusieurs sourates du Saint Coran évoquent pour marquer sa valeur profonde incommensurable.

« Ha Mim

par le livre clair !

nous l’avons fait descendre (LE CORAN) durant une nuit bénie

nous sommes en vérité, celui qui avertit tout ordre sage et décrété en cette nuit comme un ordre émanant de nous » Oui, c’est nous qui envoyons les messages et comme une miséricorde de la part de ton Seigneur (Sourate de la fumée) :

« Nous l’avons certes fait descendre (LE CORAN) pendant la nuit d’AL QADR. Et qui te dira ce qu’est la nuit d’AL QADR ? La nuit d’AL QADR est meilleure que mille nuits, durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit. Par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube » (sourate 97).

« Le Coran a été révélé durant le mois de Ramadan. C’est une direction pour les hommes. Une manifestation claire de la direction et de la loir » (verset 185). Et d’après Abu Horeira, le Prophète Mohamed (PSL a dit à propos de « Leylatoul Qadr ». Pour illustrer sa valeur, ceci : celui qui fera des prières pendant la nuit d’AL QADR avec foi et espérance, obtiendra le pardon de ses péchés passés » (Hadith rapporté par AL BOKHARI). Notre Seydina Mohamad (PSL° préparait l’arrivée de cette nuit de bénédiction avec une ferveur particulière. C’est ainsi que durant les dix derniers jours du mois de Ramadan, il se consacrait entièrement en compagnie des siens, aux actes de dévotion, multipliant les prières surérogatoires... La valeur de « Leylatoul Khadry » est surtout liée au fait que c’est la nuit de la révélation du Coran, de l’institution de la Charia et de l’évaluation annuelle par Allah, des actes des hommes : « nous l’avons (Le Coran) révélé pendant la nuit bénie, durant laquelle nous avertissons et évoluons chaque acte sage » (sourate : la fumée).

C’est à cause de cette grande valeur qu’elle renferme que « Leylatoul khadry » occupe une très large place dans l’œuvre du Saint Ahmadou Bamba qui a consacré plusieurs odes pour la magnifier, et chanter ses louanges et solliciter ses bienfaits :

« O mois du Généreux Seigneur, mois qui, nous a gratifiés de « Leylatul Qadr » qui est une nuit de bienfaits et d’opulence »

« Louange à Allah qui répond aux sollicitations, le maître du destin qui nous a gratifiés du bienfait de « Leylatul Qadr » qui l’a élevée pour toujours jusqu’à ce qu’elle soit meilleure que mille mois »

« O Seigneur, par la grâce de « Leylatul Qadr » cache mes défauts et écoute ma prière.

O Seigneur, par la grâce de ce jour, fait que mes préoccupations et celles de ma nation soient agrées.

O Seigneur, par sa grâce « Leylatul Qadr » éloigne de moi tout ce qui me nuit et maintiens-moi dans la bonne direction.

O Seigneur, par sa grâce, offre-moi le Paradis et purifie-moi le cœur, offre à mon peuple les deux lumières dans les deux demeures.

Et fais nous emprunter le chemin du succès et de l’opulence.

Attire nos cœurs vers l’accès et vers l’œuvre pieux.

Accorde-nous le bonheur éternel et le bienfait. O celui dont le royaume demeure éternel ».

« Pour la Gloire de l’Islam ».

A l’image de son modèle, Seydina Mohamad (PSL°, le Vénérable Saint de Touba, Cheikh Ahmadou Bamba accueillait « Leylatul Qadr » avec ferveur et solennité en se consacrant à de multiples actes de dévotion et de bienfaisance. Ses nombreux disciples étaient soumis aux mêmes actes de dévotion par le Vénérable Cheikh qui les exhortait à l’imiter et à prendre sur lui durant cette nuit bénie.

C’est à cette prescription que s’est conformée sa Vénérée fille cadette, Sokhna Maïmouna Mbacké (qu’Allah lui accorde son agrément toute sa vie riche en actions de grâce au Tout Puissant et en actes d’hommage à la mémoire de son Vénérable père, Cheikh Ahmadou Bamba (RTA).

C’est ainsi qu’elle se chargeait d’organiser chaque année, à l’occasion de « Leylatul Qadr », une majestueuse cérémonie commémorative au cours de laquelle sont organisées de nombreuses séances de lecture du Saint Coran et de Zikr ainsi que des cercles de psalmodie des odes composés par son Vénérable père (RTA) en hommage à son modèle, le Sceau des Prophètes, Seydina Mohamad (PSL) et à la gloire de l’Islam..

Pour rester fidèle à la mémoire de Cheikh Ahmadou Bamba et à ses prescriptions, elle ne ménageait aucun effort pour combler de bonheur les milliers de fidèles venus de tous les horizons, partager avec elle les bienfaits de « Leylatul Qadr » et se ressourcer pour mieux servir l’Islam dans les règles du Coran et de la Sunna.

La célébration de « Leylatul Qadr » servait à Feue Sokhna Maïmouna Mbacké l’occasion pour rappeler aux fidèles leurs devoirs et leurs obligations de musulmans mourides et pour les exhorter au respect scrupuleux des enseignements du Coran et de la Sunna, conformément aux recommandations de son Vénérable père. C’est pourquoi elle chargeait son fils et diawrigne, votre serviteur : Serigne Mahfouz Mbacké, d’animer à chaque célébration de « Leylatul Qadr » une série de causeries se rapportent à la vie exemplaire du Saint Cheikh Ahmadou Bamba, à ses recommandations, à son attachement au Coran et à sa fidélité à la « Sunna » de notre Seydi Mohamed (PSL), son modèle et la source de ses inspirations. Ce faisant, elle se proposait comme objectif d’aider les fidèles à s’inspirer de la vie du fondateur du mouridisme pour se parfaire, se ressourcer et renforcer leur foi.

Par El Hadji Mohamed Mahfouz MBACKE

*Chef religieux, Khalife de Sokhna Maimouna Mbacké

Nafila 20ème nuit

10 rakkas, soit 5 sallama. Dans chaque rakka, on doit réciter 1 fois la fatiha, 3 fois « Inna anzal nahou » et 3 fois « Khoul hou allahou ahad ». Celui qui aurait fait cela sera considéré comme celui qui aurait jeûné pendant 50 ans. DIEU lui pardonnera ses péchés. Il ne sentira pas l’obscurité du tombeau et entrera paisiblement au jardin des délices avec notre Prophète MOHAMED (P.S.L). Il y fera entrer ses amis


Auteur: - Lobservateur

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]