Politique

Politique

Inauguration du monument de la renaissance: Malgré le niet de Touba et de Tivaouane, Wade continue de travailler leurs porte-paroles

  • Source: : Facedakar | Le 29 décembre, 2009 à 11:12:39 | Lu 8097 fois | 0 Commentaires
content_image

Inauguration du monument de la renaissance: Malgré le niet de Touba et de Tivaouane, Wade continue de travailler leurs porte-paroles

À l’issue de l’audience que le président Wade va lui accorder les jours prochains, pour tenter de convaincre le porte-parole de la confrérie des Tidjanes d’assister à l’inauguration de la statue de la renaissance africaine, « Junior » pourrait, bien décliner l’invitation. En tout cas,Touba pour sa part entend verrouiller toute défaillance possible, malgré le travail au corps entrepris par Wade à l’endroit de son porte-parole, Serigne Basse Abdou Khadre Mbacké.

Le président Wade, à défaut d’une délégation du Khalife général des Tidjanes, Serigne Mansour Sy, ne désespère pas de voir le 3 avril prochain le porte parole de cette confrérie, Abdou Aziz Sy « Junior » à ses côtés. Contre toute attente, c’est lui qui avait facilité les retrouvailles entre le président Wade et son ancien Premier ministre, Idrissa Seck, qu’il avait juré devant les Sénégalais et l’Histoire, de ne revoir que devant Dieu. Wade est même prêt à ce que « Junior » ne prenne pas ce jour là la parole.

Sa présence sera plus éloquente que tout. D’ailleurs pour ce dessein, il va lui accorder une audience. Mais, le silence dans lequel s’est emmuré Tivaouane, depuis le débat sur la controversée statue de Wade semble indiquer que Serigne Abdoul Aziz Al Ibn ne cédera pas. Wade tente aussi d’avoir des invités du côté de Touba, où ses proches travaillent au corps Serigne Basse Abdou Khadre Mbacké, le porte parole du Khalife général. Mais, des avis autorisés sont catégoriques : Elhadj Bara n’enverra pas de délégation et Touba se gardera de se prononcer sur le monument de Wade qui divise, déjà les guides religieux.

Touba ne sera préoccupée que par l’avancée de ses travaux de modernisation, en perspective du Magal, prévu en février prochain, qui commémore le départ en exil du fondateur de la sainte ville. La sortie du fils et Conseiller spécial, Serigne Cheikhouna Mbacké, indique, également, que la confrérie des mourides, est préoccupée par son image : ses autorités entendent en découdre avec ceux qui tenteront de la ternir.

Or, pour beaucoup de musulmans, ce serait le cas, si elle se joint à la fête de Wade, perçu par des dignitaires et disciples de leur confrérie, comme étant un gros problème a Touba. C’est dire que Wade risque de voir moins de turbans autour de lui, encore moins de soutanes, le jour du baptême de sa trinité en bronze, perchée sur une colline de Ouakam.


Auteur: Xibar.net - Facedakar

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]