Societe

Societe

MAMA DIACKEL KANE, MEILLEURE MOYENNE AU BACCALAURÉAT 2009 : La crack de Pikine

  • Source: : Seneweb.com | Le 12 juillet, 2009 à 11:07:51 | Lu 25325 fois | 0 Commentaires
content_image

MAMA DIACKEL KANE, MEILLEURE MOYENNE AU BACCALAURÉAT 2009 : La crack de Pikine

Frêle, petite de taille, une voix au timbre bien mesuré, difficile d’imaginer que Mama Diackel Kane a seulement 19 berges. Surtout qu’elle est l’actuelle meilleure élève du Sénégal. Elle a réussi à décrocher le Bac avec la mention «Très bien», avec une moyenne de 16 sur 20, un total de 432 points sur 540. Une «perle rare» dans l’océan des échecs du Bac 2009, L’Obs a essayé de percer un brin de la personnalité de cette élève qui habite à l’entrée de Pikine.

Elle est presque «engloutie» dans le canapé, lorsque nous débarquons dans le salon de la maison familiale de Mama Diackel. D’une bien frêle corpulence, ses mains qu’elle ne cesse de tripoter, un regard timide, un sourire en coin, elle nous répond d’une voix à peine audible. Mais derrière cette timidité, une tête bien faite. Avec 16 de moyenne au Baccalauréat, Mama Diackel Kane décroche l’intouchable mention «Très bien» qui fait rêver tant d’élèves. Sa mère, le regard pétillant de bonheur, ne cache pas sa joie. Mais n’est point surprise : «Depuis sa tendre enfance, elle est restée sérieuse et travailleuse», assure-t-elle, sans trop vouloir verser dans les détails. Calme, correcte, travailleuse, respectueuse, disciplinée et pieuse, ses proches ne tarissent pas d’éloges à son égard.

Mama, elle, ne veut pas trop se glorifier. En fait, d’autres motivations l’empêchent de s’épancher sur sa performance. Beaucoup de ses «amies» n’ont pas eu la même baraka ( ?) qu’elle. Baraka ? Plutôt de la ténacité. Pour cette surdouée qui a démarré son cursus scolaire à l’école primaire Notre Dame de Pikine pour se poursuivre au CEM Martin Luther King, le courage est d’abord physique. Alitée pendant 4 mois durant, au beau milieu de l’année scolaire, des suites d’un accident de la circulation, elle a manqué bien des cours, à cause d’une jambe plâtrée. Un handicap qui l’a plutôt dopée.

Convaincue que la réussite est au bout de l’effort, Mama Diackel s’est assurément forgée un moral d’acier qui a porté ses fruits. Son chemin, quant à lui, est déjà tout tracé. Mama Diackel envisage de poursuivre ses études en France ou au Canada et espère un jour embrasser le métier de magistrat ou celui de diplomate. Toutefois, un obstacle semble lui barrer la route. Sa fracture, qui l’a clouée au lit quatre longs mois, l’a empêchée de s’occuper des procédures de demande d’inscription, à l’étranger. Orpheline de père et vivant dans une famille modeste, Mama ne veut surtout pas galérer dans sa vie future. L’éclat qui se dégage de son regard prouve, plus que tous les mots, qu’elle n’en a pas du tout l’intention.


Auteur: MARIA DOMINICA T. DIÉDHIOU - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]