Politique

Politique

Souleymane Ndéné Ndiaye aux étudiants ressortissants de Kaolack : ‘ Je ne céderai ni au chantage, encore moins à votre pression’

  • Source: : Le Soleil | Le 01 février, 2010 à 13:02:15 | Lu 3802 fois | 0 Commentaires
content_image

Souleymane Ndéné Ndiaye aux étudiants ressortissants de Kaolack : ‘ Je ne céderai ni au chantage, encore moins à votre pression’

Aux membres de l’Association des étudiants ressortissants de la région de Kaolack, qui ne l'avaient pas ménagé dans la presse, le Premier ministre a apporté hier une cinglante réplique.Il a réitéré sa volonté de ne pas céder au chantage, encore moins à la pression de ses contempteurs. Aussi s'est-il prononcé sur son avenir à la Primature.

(Correspondance) - Longtemps muet sur les accusations d'indifférence quant au sort des étudiants ressortissants de sa région d'origine, à Dakar, le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye s'est prononcé sur la question, sous la forme d'une mise au point virulente. ‘De quel droit devrais-je, sur mes propres moyens, louer des dizaines d'immeubles à des étudiants ressortissants de Kaolack que je ne connais même pas ? Je suis aujourd'hui Premier ministre du Sénégal et des jeunes de Dagana, Tamba, Matam et j'en passe, pourront formuler les mêmes revendications’, fait-il remarquer d'entrer de jeu.

‘Ces derniers [les membres de l'Association régionale des étudiants ressortissants de Kaolack à Dakar, Ndlr] qui ont poussé le bouchon jusqu'à faire sortir des potaches de la capitale du Saloum, oublient que nous avons été étudiants comme eux, et on en est sorti à force de travail et de privation ; qu'ils prennent exemple sur le ministre Aliou Sow’ (qui faisait partie de sa délégation) qui, révèle le chef du gouvernement, ‘n'avait aucun soutien, ce qui ne l'a pas empêché d'être, aujourd'hui, docteur es Lettres’. S'adressant toujours à Baye Niass Cissé (président de l'Association des étudiants de Kaolack) et ses camarades, le maire de Guiguinéo leur a enjoint d'un ton très ferme ‘d'arrêter leur chantage’. ‘Car, ça ne marchera pas avec moi, je ne suis pas de ce genre de personne à intimider’, a-t-il averti, avant de conclure catégorique : ‘Je ne céderai ni au chantage, encore moins aux pressions’.

Pour autant, le Premier ministre a défendu son conseiller technique, Mansour Ndiaye, indexé, à travers les médias, par les étudiants kaolackois. Et il ne semble pas fermer la porte : ‘Qu'ils changent de démarche et de ton, alors on pourra envisager la possibilité de les aider’, concède-t-il.

Le maire de Guinguinéo, qui est revenu sur sa nomination à la Primature, s'est voulu lucide : ‘De la même manière que j'ai été nommé à ce poste, de par la confiance du président de la République, je sais que j'en partirai un jour, pour retourner à ma profession d'avocat, sans regrets, parce qu'il n’y a aucune charge publique éternelle si importante soit-elle’, philosophe le Premier ministre.

L'opposition, accusée d'amnésie sélective, en a également pris pour son grade. ‘Ils (les dirigeants de l'opposition) ne veulent pas qu'on rappelle leurs 40 ans de gestion catastrophique du pays, alors qu'ils critiquent systématiquement toutes les initiatives entreprises par le président de la République’, soutient le chef du gouvernement.


Auteur: ELH.Thiendella FALL - Le Soleil

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]