Economie

Economie

Amélioration de la compétitivité de l’économie sénégalaise en décembre 2009

  • Source: : ContinentPremier.Com | Le 01 février, 2010 à 16:02:48 | Lu 2974 fois | 0 Commentaires
content_image

Amélioration de la compétitivité de l’économie sénégalaise en décembre 2009

ASI24 – (Dakar) La compétitivité de l’économie sénégalaise s’est améliorée de 2,4 en variation mensuelle en décembre 2009, indique la dernière Note de Conjoncture pour l’année 2009 rendue publique par la Direction de la Prévision et des Etudes Economiques (DPEE).


La Note de Conjoncture retrace les grandes masses économiques en 2009 et informe sur les prévisions et projections macroéconomiques attendues pour 2010, tant au niveau national (Sénégal) et sous-régional (Uemoa), qu’africain (Afrique continentale) et mondial (Asie, Europe, Amérique).

L’amélioration de l’économie sénégalaise en décembre s’explique « en raison du différentiel d’inflation favorable de 1,5% conjugué à la dépréciation de 0,9% du franc CFA vis-à-vis de la monnaie des partenaires commerciaux ».

Globalement, sur l’année 2009, la compétitivité s’est renforcée de 1% par rapport à l’année précédente, grâce au différentiel d’inflation favorable de 3,5% qui a annihilé l’effet de l’appréciation de 2,6% du franc CFA par rapport à la monnaie des partenaires.

L’activité économique interne, mesurée par l’Indice Général d’Activité (IGA), proxy du PIB hors agriculture et administration a enregistré, au mois de décembre 2009, une croissance de 25,0% en variation mensuelle, après une baisse de 8% au mois précédent.

Ce résultat a été favorisé par la bonne évolution d’ensemble relevée dans tous les secteurs d’activités qui serait liée aux effets combinés d’un rattrapage et d’un début de reprise de l’activité, note le document.

Au terme de l’année 2009, l’activité mesurée par l’IGA a évolué de 1,7% par rapport à son niveau de 2008. Cette évolution a été favorisée par les résultats appréciables enregistrés dans tous les sous secteurs, à l’exception de celui de l’élevage qui a accusé une baisse de 3,9%.

La croissance du secteur secondaire est consécutive à la bonne tenue des activités à l’exception des bâtiments et travaux publics qui sont restés stables. Les activités du secteur tertiaire ont enregistré une légère croissance de 0,6%, tandis que le sous secteur de la pêche a évolué en hausse de 2,8%. Au total, l’évolution favorable de l’IGA, par rapport aux prévisions initiales de novembre 2009, pourrait amener à réviser légèrement à la hausse les prévisions de croissance de 2009.

Cependant, les résultats de l’enquête d’opinion auprès des chefs d’entreprises, révèlent que les principales contraintes évoquées, durant le mois de décembre 2009, portent essentiellement sur l’environnement des affaires dans le secteur industriel et les services.

Dans le sous secteur des bâtiments et des travaux publics, les entrepreneurs ont évoqué dans les mêmes proportions l’insuffisance de la demande, l’environnement des affaires et le non recouvrement des créances comme principales difficultés. Quant au sous secteur commercial, l’insuffisance de la demande et l’environnement des affaires ont été cités comme principales contraintes au développement des activités.

La conjoncture économique mondiale a évolué de façon contrastée en 2009. En effet, après la nette chute de l’activité, qui a conduit l’ensemble des pays industrialisés dans une profonde récession, durant le premier trimestre, des signes d’amélioration de la situation sont brusquement apparus dès le début du deuxième trimestre dans la plupart des économies avancées.

A partir du troisième trimestre, un nombre grandissant de pays ont enregistré une croissance trimestrielle positive de leur Produit Intérieur Brut (PIB). Toutefois, au terme de l’année 2009, la croissance économique mondiale est globalement attendue à -1,1% par le Fonds Monétaire International (FMI) et à -2,2 par la Banque Mondiale (BM). En perspective pour 2010, l’économie mondiale devrait se rétablir et les prévisions de ces deux institutions tablent respectivement sur des taux de croissance de 3,1 % et de 2,7%.

Les prix à la consommation ont poursuivi leur hausse dans la plupart des pays avancés et l’inflation est à nouveau positive en décembre 2009, comme en novembre, après sept mois d’affilée de déflation. La hausse des prix des matières premières, notamment le pétrole, du fait du redressement de l’économie mondiale, explique essentiellement ce raffermissement des prix.

Sur le marché des changes, en variation annuelle, l’euro a enregistré une baisse de 5% et de 14% respectivement face au dollar et au yen. En revanche, comparée à la livre sterling, la monnaie unique européenne s’est appréciée de 11%.

S’agissant des matières premières, malgré la récente fermeté, liée au regain d’activité dans la plupart des économies industrialisées, la plupart des prix ont connu une forte baisse en 2009, en termes de variation en moyenne annuelle.


Auteur: ASI24.info - ContinentPremier.Com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]