Politique

Politique

LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE EN MILIEU URBAIN : La valorisation du savoir traditionnel améliore l’employabilité

  • Source: : Lobservateur | Le 28 décembre, 2009 à 05:12:53 | Lu 2290 fois | 0 Commentaires
content_image

LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE EN MILIEU URBAIN : La valorisation du savoir traditionnel améliore l’employabilité

Le Programme de promotion de l’emploi des jeunes commence à porter ses fruits. Son volet de valorisation du savoir traditionnel a ouvert les portes du marché de travail à plusieurs jeunes. L’annonce a été faite lors de la cérémonie de remise de certificats à 120 bénéficiaires de cette formation.

La requalification des maîtres et des apprentis, maçon en électricité-bâtiment est dans sa phase active. Le projet initié par la coopération technique allemande Gtz, la Chambre de commerce et d’industrie de Dakar (Cciad) a permis de former 120 maîtres-maçon, des apprentis en électricité-bâtiment.

Cette mise en niveau permet aux bénéficiaires d’être plus compétitifs sur le marché du travail.

« Ces apprentis et ces maîtres ont un savoir traditionnel qui a été valorisé par cette formation. Ils sont 120 personnes bénéficiaires de cette mise à niveau », indique le responsable de la coordination volet formation du Programme de promotion de l’emploi des jeunes en milieu urbain, Mor Fall.

Le département de la Formation professionnelle a entrepris la requalification de l’apprentissage traditionnel pour aider ces milliers d’acteurs du secteur de l’informel à intégrer les structures formelles avec la possibilité de postuler aux postes vacants avec la présentation d’un certificat reconnu.

Aujourd’hui, on dénombre près de 400.000 jeunes qui sont dans le secteur informel. « Le gouvernement du Sénégal a initié l’approche par compétence pour produire des ouvriers talentueux et plus performants », explique Mor Fall.

L’exécution de ce programme a comme effet l’intégration des jeunes sur le marché du travail. « Nous avons augmenté l’employabilité de ces jeunes à travers la valorisation de l’apprentissage traditionnel et contribué aussi à la compétitivité des Petites et moyennes entreprises », soutient le chef de mission du Programme promotion de l’emploi en milieu urbain, Petra Muller-Glodde. Les apprentis ont salué cette initiative.


Auteur: Idrissa SANE - Lobservateur

Articles similaires