Economie

Economie

Saliou Sarr, ancien président du Cosec, accuse : « Les banques du Sénégal sont en train de s’enrichir sans cause »

  • Source: : Le Soleil | Le 15 avril, 2009 à 15:04:17 | Lu 9525 fois | 0 Commentaires
content_image

Saliou Sarr, ancien président du Cosec, accuse : « Les banques du Sénégal sont en train de s’enrichir sans cause »

Pour lutter contre les pratiques anormales que les banques sénégalaises appliquent à leur clientèle, des universitaires et cadres de hautes fonctions du pays viennent de mettre sur pied l’Association sénégalaise des usagers de la banque (Asub). Cette nouvelle structure entend s’ériger en bouclier contre toute forme de délinquance bancaire et, par ricochet, faire bénéficier aux usagers de la banque des prestations de qualité à des coûts raisonnables.

La possibilité reconnue aux banques de concevoir et d’appliquer certaines conditions et obligations dans leurs relations avec leur clientèle ayant donné lieu à des disparités dans le traitement réservé à celle-ci, des usagers de la banque viennent de porter sur les fonts baptismaux l’Association sénégalaise des usagers de la banque (Asub) pour défendre les intérêts des clients. Cette structure qui compte en son sein des universitaires, des juristes tels que les professeurs Moussa Samb, Pape Demba Sy, Djibril Ndoye et des cadres administratifs de haut niveau entend désormais s’ériger en bouclier contre les pratiques abusives des banques et défendre les intérêts des usagers. En effet, avec les nombreux agios qui grèvent les opérations bancaires, les banques se sucrent sur le dos des usagers.
De l’avis du président de l’Asub, Saliou Sarr, ‘tous les Sénégalais, toutes les entreprises publiques et privées, sont victimes des pratiques abusives de certaines banques de la place. ll est anormal qu’une banque puisse débiter automatiquement d’un ‘’compte dormant’’ des agios sans aucune prestation de service pouvant justifier cette rémunération, tel que l’envoi de relevé ou de lettre annonçant ou proposant un nouveau produit’. Dans la même veine, le président de l’Asub s’est offusqué de l’attitude de la Société générale de banques du Sénégal (Sgbs) qui ‘prélève 1 170 F Cfa sur les comptes des clients pour chaque opération effectuée dans une agence différente de celle où est domicilié leur compte dans la région de Dakar. Et pire, si cette même opération est effectuée à l’intérieur du pays, la somme retenue peut aller jusqu’à 3 500 F Cfa. Ce qui est complètement en déphasage avec les pratiques des autres banques du pays’. D’où sa dénonciation : ‘Il y a eu enrichissement sans cause.’

Tant de griefs ont poussé les membres de cette association d’aide et de soutien des usagers de la banque à réclamer la suppression d’une telle pratique. Et l’Asub compte tout mettre en œuvre pour obliger la Sgbs à s’aligner sur les pratiques des autres banques en la matière.

En outre, le président de l’Asub a tenu à réclamer la suppression de tout agio sur les ‘comptes dormants’ et la mise sur pied d’un plan ‘Sésame’ dans le secteur bancaire sénégalais en réduisant d’au moins 50 % les taux d’intérêts appliqués aux comptes des clients du 3e âge qui ont beaucoup contribué à la consolidation du système bancaire.

Avec la création de cette structure, les usagers de la banque disposent désormais d’un avocat qui va porter leur voix et défendre leurs intérêts afin que les banques et établissements financiers qui saignent volontairement les clients, puissent abandonner ces pratiques indignes. Les banques sont averties.


Auteur: Seyni DIOP - Le Soleil

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]