Societe

Societe

UNE DÉLÉGATION DE JAMRA EN VISITE A TOUBA : Serigne Bara est partant pour un Conseil supérieur islamique

  • Source: : Lobservateur | Le 01 février, 2010 à 09:02:54 | Lu 3905 fois | 0 Commentaires
content_image

UNE DÉLÉGATION DE JAMRA EN VISITE A TOUBA : Serigne Bara est partant pour un Conseil supérieur islamique

L’Ong Jamra a obtenu l’assentiment du khalife général des mourides pour son idée de création d’un Conseil supérieur islamique au Sénégal. Le but de cette structure sera d’éviter les incompréhensions, relier les musulmans dans un même idéal de foi, etc.

Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, khalife général des mourides, a approuvé « ?sans réserve? » l’idée d’un Conseil supérieur islamique au Sénégal que lui a soumise une délégation de l’Ong Jamra, en visite à Touba, samedi dernier. Le khalife a donné son aval pour cette « ?lumineuse idée, qui va dans le sens de renforcer les liens entres les diverses composantes de la grande famille musulmane du Sénégal? », révèle le communiqué de presse reçu à notre rédaction. Le guide religieux a déclaré? : « ?Jamra me trouvera toujours à ses cotés chaque fois qu’il est question d’intérêts majeurs pour notre sublime religion? ». Le Conseil supérieur islamique, instance qui existe dans certains pays musulmans, est un souhait cher au fondateur de Jamra, Abdou Latif Guèye, de son vivant. Son but est de relier « ?dans un même idéal de foi tous les musulmans de ce pays, ayant le Saint Coran en commun et la Sunnah du Prophète (psl) en partage. Il stabiliserait davantage notre pays, en renforçant la cohésion entre ses divers segments sociaux? », explique le communiqué de Jamra. Il préviendrait aussi des crises multiformes et jugulerait certaines incompréhensions grâce à ses commissions techniques spécialisées, « ?qui travailleraient sous l’inspiration des responsables moraux?de la Oumma sénégalaise, à savoir les Khalifes généraux des confréries? », lit-on dans le communiqué. Imam Massamba Diop qui conduisait la délégation de Jamra, a promis de faire la même démarche auprès des autres guides religieux du pays. Un mémorandum sur la création du Conseil supérieur islamique a été remis au khalife général des mourides.

La délégation a demandé au guide religieux de prier pour le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, maître Madické Niang, qui a fait savoir l’opposition du Sénégal à toute dépénalisation de l’homosexualité, lors de la Journée des droits de l’Homme, célébrée le 10 décembre dernier, à Genève. Divers autres chefs religieux mourides ont reçu la délégation qui comprenait en son sein Mame Mactar Guèye, secrétaire général du Rds.


Auteur: Malick CISS - Lobservateur

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]