Societe

Societe

Se fondant sur le caractère suspensif de son appel : « 24 Heures Chrono » paraît, mais la police le retire de la vente et des kiosques, ce matin

  • Source: : Nouvel Horizon | Le 13 septembre, 2008 à 14:09:17 | Lu 3981 fois | 0 Commentaires
content_image

Se fondant sur le caractère suspensif de son appel : « 24 Heures Chrono » paraît, mais la police le retire de la vente et des kiosques, ce matin

Fort des propos de leur avocat Me Demba Ciré Bathily qui déclarait hier, après avoir interjeté appel que « l’appel que nous avons interjeté, suspend provisoirement l’exécution de la décision du tribunal », nos confrères de « 24 Heures Chrono »ont fait paraître leur édition n° 56. Mais c’était sans compter avec la police qui est allée retirer toute l’édition en vente dans les kiosques.

Alors que les lecteurs estimaient pouvoir toujours se procurer leur canard "24 Heures Chrono" chez le marchand de journaux après que Me Demba Ciré Bathily a interjeté appel hier, ils ont été surpris d’apprendre que ce matin, vers 11 heures, des éléments de la police ont parcouru la ville de Dakar pour retirer de la vente l’édition n° 56 de "24 Heures Chrono". Et cela a énervé le rédacteur en chef dudit journal, Sambou Biagui. Intervenant sur les ondes de Walf fm, "Jack Bauer" a dit ne pas comprendre cet acharnement sur leur journal. A l’en croire : "Si nous avons continué à diffuser notre journal, c’est parce que nous nous sommes fondés sur la loi". « N’est-ce pas que notre avocat a interjeté appel pour la suspension de notre journal pour une période de 3 mois ? N’est-ce pas que l’appel est suspensif ? », s’est interrogé Biagui.

Le n° 2 de « 24 Heures Chrono », après avoir dénoncé cet état de fait, a déclaré que la police m’a envoyé une convocation pour me notifier la suspension, mais je n’y étais pas. Je ne l’ai pas encore reçu ». Quant à la suite à réserver, Biagui et ses confrères attendent de rencontrer leurs avocats, pardon leur avocat, car Jacques Baudin se serait débiné à la dernière minute, laissant El Malick Seck seul face au juge et à son destin, sous prétexte d’un voyage hors du pays.

 


Auteur: Alassane DIALLO - Nouvel Horizon

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]