Mercredi 20 Février, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

APIX : Des projets d’un montant de 44 milliards agréés dans la région en 10 ans

Single Post
APIX : Des projets d’un montant de 44 milliards agréés dans la région en 10 ans

En marge des activités du festival des cultures urbaines et traditionnelles de Ziguinchor, l’Agence pour la promotion des investissements (Apix) a organisé des journées « portes ouvertes » sur ses différents services et avantages pour les investisseurs. Entre 2000 et 2010 près de 44 milliards de financements ont été octroyés à des projets dans cette région.

Les trois journées de « portes ouvertes » sur son bureau régional organisées par l’Agence de promotion des investissements (Apix) ont été également un des temps forts du festival culturel et économique organisé par le conseil municipal de Ziguinchor. Et en saisissant ce festival qui se veut particulièrement aussi un creuset d’échanges, de réflexion, et de prospective, « l’Apix confirme sa détermination à créer les facteurs déterminants pour l’avènement de la paix totale et définitive de la région », a affirmé Souleymane Ndéné Ndiaye, qui estime par ailleurs qu’on n’a jamais été aussi proche d’une paix totale ».

L’action d’écoute et de conseil de l’Apix, à son avis, revêt une importance capitale pour les investisseurs qui vont bénéficier désormais de tous les services auparavant centralisés à Dakar.

« L’initiative économique se trouve ainsi favorisée par ce gain de temps précieux et ce service de proximité adapté aux spécificités locales », estime M. Ndiaye, qui est d’avis que « investir en Casamance n’est pas seulement une opération économique rentable, mais c’est aussi un engagement citoyen pour le développement de la région, donc pour sa prospérité facteur de paix durable ».

D’où l’invite faite par le chef du gouvernement pour un entreprenariat créateur d’emplois dans les secteurs ciblés par la croissance accélérée et l’avènement d’une Casamance pacifique et prospère dans un Sénégal dont le pacte de l’émergence pour 2015 ne souffre d’aucune entrave.

L’occasion de ces « portes ouvertes » a également été saisie par la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal et l’Apix pour réaffirmer et renforcer leur compagnonnage pour booster l’investissement en faveur de la reconstruction et du développement économique de la région. La Cncas, selon son Secrétaire général, Mme Seck, est disposée à accompagner l’Apix dans sa stratégie de décentralisation et de rapprochement des services.

Des avantages fournis aux investisseurs implantés ou qui souhaitent intervenir en dehors de la région de Dakar.

Expliquant l’objectif de ces journées « portes ouvertes », M. Abdel Kader Sow, le président du Conseil d’administration de l’Apix, a expliqué la volonté de l’agence d’accompagner le développement économique de la région dont, à la richesse et à la diversité de sa culture, s’ajoutent un important potentiel économique et des activités diverses. Aussi, selon M. Sow, entre 2000 et 2010 des financements de 44 milliards de FCfa ont été octroyés à plusieurs secteurs, notamment le tourisme pour 79 %, l’agro-business (11 %) et la pêche (4 %).

Et à travers ces journées qui ont vu une équipe pluridisciplinaire venir en renfort à la représentation régionale, l’agence souhaite donner plus d’informations sur les différents services qu’elle propose aux investisseurs et opérateurs économiques.

« Comme à Saint-Louis et Touba, le bureau régional de l’Apix de Ziginchor propose aux investisseurs et opérateurs économiques pratiquement tous les services dispensés par notre bureau central de Dakar », affirme M. Sow, qui justifie cette volonté par le désir d’encourager les investisseurs locaux en leur épargnant le déplacement sur Dakar et les coûts que cela aurait induit.

Désormais donc, toutes les formalités de création d’entreprise et d’agrément au code des investissements et au statut de l’entreprise franche d’exportation, pourront se faire sur place, à Ziguinchor, où le bureau de l’Apix peut également servir d’interface avec les administrations centrales.

C’est là sans doute autant d’actions engagées sur instruction du chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, dans le cadre de la reconstruction de la belle région de la Casamance en permettant d’abord l’exploitation des énormes potentialités fruitières, agricoles, ressources halieutiques, bois industriel, touristiques, etc. La détermination est aussi dans le camp des opérateurs économiques pour accompagner cette dynamique enclenchée par les autorités pour faire du développement économique de la région une réalité.

La Chambre de commerce de Ziguinchor particulièrement veut être désormais en tête de cette dynamique. Son président, Pascal Ehemba, n’a pas manqué de rappeler avec force la vocation de l’institution consulaire de promouvoir l’économie de la région. « Propulser l’économie de la région, c’est notre rôle, c’est aussi notre but et nous y tenons énormément », a t-il indiqué, avant d’exhorter les jeunes à s’investir dans le travail, parce que « rien ne viendra du ciel ». Et l’Apix est justement là pour les y aider.

L’édile de la ville, par ailleurs président du festival, a pour sa part bien apprécié l’initiative de l’Apix, surtout que la commune de Ziguinchor, selon son maire, est dans la phase de création de deux zones économiques, notamment une zone franche d’exportation et une zone d’activités.


 


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Kiss FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Radio record
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR