Samedi 16 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Le Sénégal, nouveau refuge de l’activiste Kémi Séba

Single Post
Le Sénégal, nouveau refuge de l’activiste Kémi Séba

« Refuser de servir de paillasson aux élites occidentales »

L’interdiction de sortie du territoire français formulée par les autorités françaises à son encontre n’a pas empêché Kémi Séba de regagner définitivement l’Afrique. Joint au téléphone cette après-midi, l’icône du radicalisme noir en Europe est resté inébranlable dans ses convictions. « L’heure, dit-il, n’est plus à la contestation, mais d’entrer de pied ferme dans un panafricanisme de construction. »

Retour aux sources, panafricanisme, construction, voilà les nouveaux défis qui interpellent l’ancien activiste Kémi Séba, très connu pour la virulence de ses propos et son engagement au profit de la cause des Noirs en Occident. Figure de proue de la très médiatique Tribu K, une organisation dissoute en juillet 2006 par Nicolas Sarkozy alors ministre de l’Intérieur, Kémi Séba s’est senti à l’étroit dans son pays, la France, qui l’accuse d’antisémitisme et d’incitation à la violence. Il a donc fini par quitter l’hexagone de manière définitive pour larguer les amarres au Sénégal, malgré l’interdiction de sortie du territoire qui lui a été signifiée par les autorités françaises.

Sur les traces de Marcus Garvey 

Depuis Dakar, le très populaire Kémi Séba poursuit son combat pour la revalorisation et la dignité des afro-descendants. Ses sympathisants, il les compte par milliers, dont des personnalités très en vue, comme l’humoriste Dieudonné, qui n’a pas hésité à lui manifester son soutien lors de son procès. Mais, aujourd’hui, le Malcolm X des temps modernes dit être passé d’une logique d’opposition à une logique de proposition. Avec douze ans d’activisme à son actif, le prédicateur panafricain a décidé de passer au concret et s’est trouvé une vocation par le biais d’un projet initié par la société Afrikan Mosaïque dont il est devenu le porte-parole.

Une expérience et des propositions qu’il a souhaités mettre au profit de son pays d’accueil, le Sénégal, devenu son refuge, un havre de paix. « Je suis rentré en Afrique pour bâtir », confie le désormais porte-parole d’Afrikan Mosaïque, la société qui porte le projet panafricain du village « Dalaal diam » à Somone près de Mbour. Un écho favorable au retour aux sources, à la terre d’origine comme le souhaitait Marcus Garvey, une de ses idoles. « C’est ici qu’il faut construire,  le Sénégal est une terre de revalorisation, il regorge de modèles », dira celui qui est tombé sous le charme du pays de la Teranga, de ses sites historiques comme l’île de Gorée, et de ses hommes de valeurs de la dimension de Cheikh Ahmadou Bamba, Cheikh Anta Diop, El Hadj Malick Sy, des bâtisseurs à qui il rend hommage et dont il juge le travail indispensable pour la reconstruction du continent, à l’image de Touba, « une ville d’une valeur inestimable ». Pour lui, « tant que l’homme noir n’aura pas compris qu’il est nécessaire qu’il prenne son destin en main, ce sera exactement comme à l’époque de l’esclavage. » Car l’Africain, note-t-il, « a peur de s’affranchir, de conquérir sa liberté ». En dénonçant la condition des Noirs de France, Kémi Séba se réjouit d’avoir gagné une bataille. « J’ai soulagé un certain nombre de gens, près de 6000 personnes sont sympathisants de Kémi Séba », dit-il avec modestie.

« Revaloriser la dignité des afro-descendants »

Qu’en est-il de l’intégration en France ? Le révolutionnaire n’y crois pas, il y voit plutôt une « désintégration des afro-descendants ». Il cite le cas de l’ancienne secrétaire d’Etat aux droits de l’homme, Rama Yade, « qui a attendu des années pour répondre à Nicolas Sarkozy sur le discours de Dakar. » Kémi Séba est convaincu qu’il est temps de s’affranchir « des chaines insérées dans la tête et dans l’esprit de l’homme noir », qui doit refuser de « servir de paillasson aux élites occidentales. » Une pierre dans le jardin du président américain pour qui il nourrit beaucoup d’estime, malgré tout.

Justement Barack Obama, « un afro-américain, le meilleur exemple en matière d’intégration », confesse-t-il. « Les Etats-Unis ont donné ce qu’il y a de meilleur à la diaspora africaine. Mais lorsqu’ils (Barack Obama et autres) arrivent dans les hautes sphères de l’Etat, ils sont obligés de servir l’Etat dans lequel ils vivent», a regretté Kémi Séba.

« La double culture est un leurre »

A propos de la France, le trentenaire ne prend pas de gants pour dénoncer « une élite qui se permet d’asphyxier le reste de la population ». « Si vous êtes contre cette élite, dit-il, vous êtes taxés d’antisémites. » Nouvellement converti à l’Islam, Kémi Séba dit avoir étudié le Coran en prison. « Je me suis rendu compte que l’Islam n’était pas porteur de tous les maux », avance-t-il, non sans faire allusion au racisme arabe, et à ce qu’il désigne par les termes « arabo-mondialisme », qui, à ses yeux, n’a rien à voir avec la religion musulmane. 

Que dire de la double culture alors ? « Elle sera toujours noyée au profit de la culture dominante, car quel que soit l’endroit où nous sommes installés, on vivra toujours sur le joug de la culture dominante. La double culture est un leurre», a martelé Kémi Séba, qui prône le retour à la terre des ancêtres. Pour lui, ce retour passe par Afrikan Mozaik, une société anonyme de droit sénégalais, créée par Fred Kano, « qui a décidé de dédier sa vie à la reconstruction et la revalorisation du continent ». Consciente du défi qui l’attend, Afrikan Mosaïque n’a pas lésiné pas sur les moyens : reconstruire des ponts, puits, forages, centre commercial, maison bioclimatique, étang avec puits et bassin, etc…huit hectares de terrains, un budget de 360 000€, le coût à payer pour favoriser l’enracinement, et participer à l’essor du continent, afin de faire du site Dalaal diam « un lieu de pèlerinage culturel » où se côtoient les esprits fertiles. « Nous appelons les gens à cesser de mendier en Occident. J’ai dit tout ce que j’avais à dire à l’Occident, ici, je suis un homme libre, a-t-il conclu.

 

Entretien réalisé  par Momar Mbaye


Article_similaires

17 Commentaires

  1. Auteur

    Noooooooooooooooo!!!

    En Mars, 2011 (11:00 AM)
    non ! non! et non !!
  2. Auteur

    Door

    En Mars, 2011 (11:02 AM)
    thieuy le pays de la téranga!!!
    Auteur

    Ishhh

    En Mars, 2011 (11:03 AM)
    you are welcome!!!
    Auteur

    Mameediarra

    En Mars, 2011 (11:04 AM)
    kémi seba

    bien venu au senegal pays de la teranga

    ici tu es chez toi n'en deplaise à certains

    je ne partage pas tout tes points de vue mais j'adhere à un grnad nombre d'eux  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up:  :up: 
    Auteur

    Mami

    En Mars, 2011 (11:05 AM)
    soyez la bienvennue
    Auteur

    Yep

    En Mars, 2011 (11:20 AM)
    Welcome bro
    Auteur

    Alioune Gueye

    En Mars, 2011 (11:34 AM)
    Al Hamdoullillah!!



    Kemi Seba est une légede vivante du panafricanisme, j'espere avoir la chnace de te rencontrer, je suis à Mbour!!
    • Auteur

      Guy

      En Mars, 2011 (23:45 PM)
      on acceuille bien des blancs racistes chez nous (cf résultats des présidentielles françaises au sénégal) donc on peut bien acceuillir un enfant d'afrique, qui au passage a risqué sa vie pour ses idées, sans que ça fasse polémique!
    Auteur

    Ouzin.ba

    En Mars, 2011 (12:07 PM)
    je crie halte à la censures,topus mes posts sont censures,pourqUOI?SUIS JE LE PESTIFERE DE CE SITE?
    Auteur

    Tutu

    En Mars, 2011 (13:51 PM)
    juste un raciste qui se cache derriere de nobles discours
    • Auteur

      Hawa

      En Mars, 2011 (14:21 PM)
      djeredjef mon frère!

      je te suis depuis des années, et je suis heureuse que tu ai choisi le senegal!

      comment peut on faire pour te rencontrer à dakar?
    Auteur

    Djey Le Virus

    En Mars, 2011 (14:17 PM)
    ce mec a été marqué dans son enfance à la sortie du cinema où était diffusé Malcolm x ! et depuis il a promis à sa mère d'être à l'image de ce dernier (à prendre au second degrés )! sauf qu'il était encore trop jeune pour comprendre le sens , l'essence et la quintéssence du combat du frère malcolm et du coup , il est tombé dans un extrémisme aberrant ! cependant , je partage certains de ses points de vue , mais la majeur partie du temps il débite des inepties justifiées par le dogmatisme béat dans lequel il baigne et qui ne saurait être le socle d'un renouveau africain mais qui favoriserait de manière inéluctable un isolationnisme des nôtres ! la tribu K n'est qu'une projection de l'extrême droite chez les noirs? ! les idéaux qui font l'apanage de leur combat sont d'autant plus antinomiques et vide de sens et je ne vous citerai qu'un seul exemple : comment un homme qui prétend servir les préceptes de l'islam peut il faire l'apologie de l'ethno-différencialisme ???

    wasalam !
    Auteur

    Ntouroudou

    En Mars, 2011 (15:46 PM)
    bienvenue, welcome, ahlane wa sahlane, dikkeul ak diam, bissimilama,bissimilay au sénégal
    Auteur

    Nerveux

    En Mars, 2011 (16:26 PM)
    J'ai eu a le rencontré il est venu a Nancy le mois de Decembre ! Un homme avec beaucoup de Charisme et Objectif mais malheureusement il est pratiquement seul dans se lourd combat ! vous pouvez le retrouvé sur facebook vous en saurez plus sur lui et ses actions
    Auteur

    Titas

    En Mars, 2011 (17:55 PM)
    beaucoup d'ignares qui vomissent sur kemi s

    mais vous ne valez pas le 10 em de ce mec

    FRERE KEMI EN ATTENDANT DE TE REJOINDRE UN JOUR AU PAYS

    FAIS ATTENTION A TOI

    CAR L'ENEMI EST ENCORE PLUS FORT EN AFRIQUE QUE CHEZ LUI

    AMIS SENEGALAIS VEILLEZ SUR CE HOMME

    CAR L'ENEMI DE L'AFRIQUE EST PRET A TOUT

    Auteur

    Le Virus

    En Mars, 2011 (18:11 PM)
    @ baobab : j'ai 17 ans , que veux tu que je fasse de concret à part apprendre ?  :tala-sylla: 
    Auteur

    Abdou65

    En Mars, 2011 (09:50 AM)
    Bon travail
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (08:13 AM)
    Kemi tu es super



    Tu ouvres ta geules pour défendre les tiens et l'héritage de leur culture.



    Culture noire bafouée , misérabilisme bien organisé par les élites prédatrice réduisant la race noire juste bonne qu'a servir de paillasse au métissage pour le grand bénéfice des élites racistes, racialiste qui ELLES ne se métissent avec aucun autre peuple.mais qui regardent les peuples disparaître et s'effondrer.



    Ou sont les héritiers des grands royaumes millénaires des dogons et autres ashantis.????



    Kemi ta conscience et ton action réveillera les peuples noirs.



    Vive la collaborations et l'amitié entre les peuples, n'ayant rien à voir avec la société pluriculturelles, diversité etc que nous vendent les élites anti-européennes, vecteurs de guerres civiles et raciales.



    Soutenez et protégez kemi.



    Un admirateur Blanc.







    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (12:26 PM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email