Mercredi 20 Mars, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

RESULTATS DE L’AUDIT DE L’ARMP : Talla Sylla exige des poursuites contre les mis en cause

Single Post
RESULTATS DE L’AUDIT DE L’ARMP : Talla Sylla exige des poursuites contre les mis en cause

Le Bureau politique de l’Alliance Jëf-Jël, réuni samedi dernier sous la présidence effective de Talla Sylla, a exigé des poursuites contre tous les mis en cause dans le rapport de l’Armp. Il a annoncé la tenue de son prochain congrès ordinaire les 19, 20 et 21 mars 2010.

Des poursuites judiciaires contre tous les mis en cause dans le rapport d’audit de l’Armp. C’est l’exigence du président de l’Alliance Jëf-Jël, Talla Sylla. Ce parti de l’opposition encourage toutes les instances de contrôle et de régulation, les juridictions de ce pays à jouer pleinement leur rôle en conformité avec les lois et règles en vigueur. Le Bureau politique les exhorte à se mettre au service exclusif des Sénégalais pour assurer la transparence des processus et l’équité entre les citoyens. Pour le Jëf-Jël, l’Armp vient de prouver «les malversations à grande échelle orchestrées au sommet de l’Etat». Une confirmation des graves faits révélés, selon le Jëf-Jël, par le journaliste Abdoulatif Coulibaly et que tous les observateurs avertis, en l’occurrence l’alliance Jëf-Jël, constatent et dénoncent avec véhémence. Les Sénégalais sont aujourd’hui édifiés sur cet attelage gouvernemental qui excelle dans «la mal gouvernance et la prévarication des ressources nationales : des pratiques indécentes d’un gouvernement irrespectueux envers ses mandants». Il est désolant de constater, d’après les camarades de Talla Sylla, «comment un ministère en charge de la Famille, cellule sacrée de notre société, et de la Solidarité, valeur cardinale, n’a cure des souffrances des ménages».
Le Bureau politique a déploré la recrudescence de la violence dans l’espace scolaire, notamment à Sédhiou où des élèves ont affronté et essuyé les tirs des forces de l’ordre. Le Bp regrette ce grave incident ayant occasionné des blessés et fustige les propos déplacés du ministre de l’Intérieur, dont «l’attitude anti-républicaine et fractionniste» se révèle au grand jour. Il est clair que le Pds était et reste le principal foyer de violence politique au Sénégal. Le Bureau politique annonce la tenue de son prochain congrès ordinaire les 19, 20 et 21 mars 2010.


Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR