Societe

Societe

Alioune Tine : ’’ Les traitements sont inhumains et dégradants dans les prisons de Kolda et de Tambacounda’’

  • Source: : Vimeo | Le 27 avril, 2010 à 16:04:30 | Lu 4822 fois | 0 Commentaires
content_image

Alioune Tine : ’’ Les traitements sont inhumains et dégradants dans les prisons de Kolda et de Tambacounda’’

Dakar, 27 avr (APS) – Les traitements infligés aux détenus des prisons de Kolda et de Tambacounda sont ’’inhumains et dégradants’’, a déclaré le secrétaire exécutif de la Rencontre africaine pour les droits de l’homme (RADDHO), Alioune Tine, dans un entretien accordé mardi à l’APS.

’’La situation des prisons est très inégale au Sénégal, il y a des prisons ou des efforts considérables ont été faits pour améliorer les conditions de détention. Mais si vous allez à Kolda ou à Tambacounda, quand on y regarde de près la manière dont sont traités les prisonniers, ce sont des traitements inhumains et dégradants, mais je ne parlerai pas forcément de torture’’, a notamment affirmé Alioune Tine, en marge d’une conférence régionale pour la prévention de la torture en Afrique.

La rencontre est organisée par l’Association pour la prévention de la torture (APT) et Amnesty international Sénégal, en collaboration avec la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (ACHPR). Une soixantaine de personnes provenant de onze pays africains prennent part aux travaux qui dureront deux jours.

Alioune Tine a noté qu’il y a ’’beaucoup de choses à faire pour que les prisons atteignent les normes dites minima’’.

C’est dans cette optique qu’il a appelé ’’l’Etat à faire beaucoup d’efforts car ces prisons sont vieilles, datant de la colonisation, elles sont surpeuplées, souvent les hommes, les femmes et les enfants sont mélangés, ce qui n’est pas correct’’.

Il faut ‘’une véritable vision pour ré humaniser les centres de privation des libertés’’, a-t-il ajouté soulignant toutefois que ‘’ce n’est pas seulement au Sénégal qu’il y a ce problème, mais dans toute l’Afrique’’.

’’Les Etat africains, estime M. Tine, doivent faire des efforts pour rendre les lieux de privation de liberté plus humains, même dans les commissariats de police et les brigades de gendarmeries (au Sénégal) vous vous rendez compte que les critères d’humanité sont extrêmement faibles’’.

Sur un autre plan, Alioune Tine se dit satisfait ‘’de la décision du Sénégal de ratifier le protocole facultatif à la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants (OPCAT) et de nommer un observateur’’.

’’Cet observateur va veiller’’, a-t-il noté, ‘’à ce qu’il y ait plus d’humanité dans les prisons, il va prévenir les actes de tortures et les autres formes de mauvais traitements, il va faire des rapports et des recommandations au ministère de la Justice’’.

L’observatoire va, selon lui, représenter ‘’un progrès majeur, car s’il y a un œil extérieur les responsables des lieux de privation des libertés vont faire attention et cela va permettre d’améliorer les choses’’.

Le secrétaire exécutif de la RADDHO a invité ‘’le Sénégal à aller dans le sens de la nomination de cette personnalité qui sera indépendante’’.

Un mécanisme national de prévention de la torture et autres formes de mauvais traitements sera bientôt mis en place et ce sera ‘’un observatoire des lieux de privation des libertés’’, a annoncé le conseiller technique numéro 1 du ministère de la Justice, Oumar Diouf, qui présidait l’ouverture de l’atelier.


Auteur: APS - Vimeo

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]