Warning: ini_set(): Cannot find save handler 'memcache' in /web/senwww/public/index.php on line 3
Les élus doivent comprendre qu’ils ne sont " pas des rois mais des délégués du peuple"
Lundi 24 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Les élus doivent comprendre qu’ils ne sont " pas des rois mais des délégués du peuple"

Single Post
Les élus doivent comprendre qu’ils ne sont " pas des rois mais des délégués du peuple"

Diourbel, 26 fév (APS) - La démocratie doit être davantage expliquée aux élus pour qu’ils comprennent qu’ils ne sont "pas des rois mais des délégués du peuple", a soutenu, samedi à Diourbel, le vice-président des Assises nationales Mamadou Mansour Seck.

S’exprimant à l’occasion d’une journée consacrée à la restitution des consultations citoyennes du département de Diourbel, M. Seck a fait rappelé que ’’si quelque chose ne va pas dans la gouvernance, la sanction est possible, le contrôle citoyen est possible".

Selon lui, il s’agit de faire l’état des lieux de la gouvernance et d’apporter les remèdes aux impairs constatés, ce qui devrait permettre aux populations de dire ce qu’ils pensent en énonçant le type de société auquels ils aspirent.

Après cette restitution, des facilitateurs ont été formés pour servir de relais afin que le Sénégalais puisse prendre conscience de ses droits mais aussi de ses devoirs.

Mamadou Mansour Seck s’est aussi prononcé sur les "secousses" et autres mouvements de protestation populaire observés en Tunisie et en Egypte.

Pour lui, "ce qui s’est passé dans ces pays n’était même pas le fait de leaders politiques connus mais de l’homme moyen qui a considéré qu’il n’était pas dans les conditions de vivre dans la dignité, d’avoir le minimum".

Il a estimé que "c’est une leçon, pas seulement pour les citoyens, mais aussi pour nos chefs d’Etat et nos élus". La démocratie, a ajouté M. Seck, "est en train de marcher et on ne peut pas l’arrêter".

Parlant du cas du jeune militaire qui s’est immolé il y a de cela une semaine devant les grilles du palais de la République, l’officier général à la retraite s’est dit très touché notamment par les conditions de son enterrement.

"Cela m’a fait très mal. Surtout la façon dont a décrit son enterrement qui a été quelque chose de très discret, d’une manière presque cachée", a expliqué M. Seck.

"L’aspect militaire, a-t-il souligné nous donne toujours une espèce d’accointance avec lui, mais c’est d’abord un citoyen sénégalais qui veut travailler (...) qui s’est immolé pour cette raison"


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email