Jeudi 20 Juin, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Afrique

Cameroun: Les 170 collégiens enlevés à Kumbo relâchés

Single Post
Cameroun: Les 170 collégiens enlevés à Kumbo relâchés

Au Cameroun, tous les collégiens enlevés, le samedi 18 février,  à Kumbo, ont été relâchés. Cette ville se trouve dans la région du nord-ouest qui est affectée par un conflit entre militaires et combattants séparatistes. 170 collégiens ainsi qu'un enseignant avec ses trois enfants et deux gardes avaient été kidnappés, très tôt samedi matin. Ils ont pu retrouver leurs familles le lendemain.

Fatigués par des heures de marche, parfois sans chaussures, les collégiens de Kumbo ont pu rentrer chez eux. Ils ont été relâchés, dimanche soir, grâce à des discussions entre ravisseurs, familles et responsables religieux. Les enfants enlevés étaient en grande majorité des filles, selon le diocèse, âgées de 12 à 17 ans.

Le collège St Augustin, lui, est désormais fermé. Cette nouvelle attaque aura eu raison de la volonté des enseignants. « C'est la troisième fois que l'école est prise pour cible par des hommes armés », raconte l'évêque de Kumbo, monseigneur George Nkuo.

« C'est lié au fait que les cours se poursuivent, au fait que nous ayons osé rouvrir l'école. Le collège St Augustin était le seul encore ouvert dans toute la région. Aucune autre école publique ou privée n'accueille d'élèves. A ma connaissance, il s'agit du seul établissement qui était encore ouvert mais malheureusement, cela s'est mal terminé », ajoute-t-il.

En effet, le collège ne rouvrira pas cette fois-ci. Les quelques enfants qui n'avaient pas pu rejoindre leur famille, dimanche soir, et qui avaient passé la nuit sur place, sont tous partis ce lundi matin. Désormais, le collège est vide.

« Il serait trop dangereux de s'exposer à une nouvelle attaque », explique l'évêque de Kumbo.

C'était la troisième fois que nos élèves étaient enlevés dont nous avons dû nous résoudre à fermer l'école. La première fois, le principal et des membres de l'équipe ont été kidnappés. La deuxième, des enfants et des membres de l'équipe. Et cette fois-ci, les ravisseurs ont emmené quasiment tous nos élèves, plus un enseignant et des gardiens.

L'évêque de Kumbo, monseigneur George Nkuo


Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR