Faits-Divers

Faits-Divers

UN CHAUFFEUR PRIS EN FLAGRANT DELIT D’ATTENTAT A LA PUDEUR : Le véhicule du secrétariat général du ministère de l'Economie et des Finances immobilisé par la gendarmerie

  • Source: : Seneweb.com | Le 18 septembre, 2009 à 16:09:19 | Lu 23545 fois | 0 Commentaires
content_image

UN CHAUFFEUR PRIS EN FLAGRANT DELIT D’ATTENTAT A LA PUDEUR : Le véhicule du secrétariat général du ministère de l'Economie et des Finances immobilisé par la gendarmerie

Drôle de façon de célébrer la nuit de la Destinée. Dans la nuit du mercredi 16 au jeudi 17 septembre, au moment où tous les fidèles s'étaient retirés dans les mosquées, un chauffeur, surpris par les gendarmes de Niagues,  alors qu'il était en pleins ébats dans le véhicule du secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, a été arrêté.

La nuit, tous les chats sont gris, a-t-on coutume de dire. Eh bien, ce ne sont certainement pas les habitants de la cité Darou Salam et les riverains de l'hôpital traditionnel de Keur Massar qui pourront soutenir le contraire. Eux qui ont, à plusieurs reprises, saisi les gendarmes pour mettre fin à la débauche qui a cours, dès la tombée de la nuit, sur les routes qui traversent leur localité. Pour en avoir le cœur net, les gendarmes de Niagues ont initié, dans la nuit du mercredi au jeudi, une vaste opération de sécurisation.

Il était 20 heures 45 minutes, lorsque les gendarmes sont arrivés à hauteur de l'hôpital traditionnel de Keur Massar. Très vite, leur regard s'attarde sur un véhicule immatriculé Dk-3161-AB, une 4x4 Prado Land Cruiser  qui, malgré son stationnement sur le bas-côté, tanguait dangereusement. À pas feutrés, les gendarmes s'approchent et manquent de s'étrangler en découvrant dans le véhicule un individu, torse nu, chevauchant une femme sur le siège étendu. Les gendarmes tambourinent sur la vitre et invitent l'individu à descendre. Ce dernier ne s'est pas alors fait prier pour pousser la dame hors du véhicule avant d'appuyer sur l'accélérateur. Un démarrage en trombe qui a fait penser aux gendarmes, qu'en sus des ébats auxquels il se livrait, Nd.F (ce sont les initiales du chauffeur) transporte de la marchandise prohibée. Manque de pot pour Nd.F qui, au cours de la course-poursuite, perd le contrôle du véhicule et heurte violemment le mur d'un poulailler, facilitant ainsi son arrestation. Les riverains, alertés par le bruit assourdissant du choc, se sont rués sur les lieux pour découvrir  Nd.F tenant à peine sur ses pieds et qui puait l'alcool à mille lieux.

Cueilli par les gendarmes, Nd.F a soutenu devant les enquêteurs qu'il venait de Thiès. Arrivé à hauteur de Diamniadio, il a embarqué une fille pour une partie de plaisir. «D'ailleurs, je n'ai fait que la caresser», a-t-il ajouté.

Gardé à vue à la gendarmerie de Niagues, Nd.F sera déféré au parquet dans les prochaines heures pour les délits «d'attentat à la pudeur, outrage à agent, destruction de biens appartenant à autrui, refus d'obtempérer et conduite en état d'ébriété».


Auteur: ALASSANE HANNE - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]