Societe

Societe

ÉCHEC NÉGOCIATIONS MINISTRE/GREFFIERS : Après la carotte, Me Madické Niang sort le bâton

  • Source: : Seneweb.com | Le 03 mars, 2009 à 05:03:33 | Lu 3803 fois | 0 Commentaires
content_image

ÉCHEC NÉGOCIATIONS MINISTRE/GREFFIERS : Après la carotte, Me Madické Niang sort le bâton

Le bâton est devenu, depuis quelques jours, l’arme secrète des membres du gouvernement face aux multiples mouvements de grève. Après Kalidou Diallo, Me Madické Niang a décidé de sévir.

La rencontre d’hier, entre Me Madické Niang, ministre d’Etat, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, et le Syndicat des travailleurs de la Justice (Sytjus), n’a pas eu les effets escomptés. Le Sytjus a décidé de maintenir son mot d’ordre de grève d’aujourd’hui. Face à cette décision, le gouvernement a décidé de «prendre toutes ses responsabilités afin que les juridictions ne soient pas bloquées», déclare Me Niang. Il a fait face à la presse, hier à l’issue de sa rencontre avec les représentants du Sytjus et le Comité national du dialogue social. Le Garde des Sceaux a tenu à préciser que les décisions que le gouvernement a prises ne sont pas pour sanctionner qui que ce soit. Mais, il y a que le gouvernement doit faire en sorte que le droit des citoyens à la Justice soit respecté. Par conséquent, des réquisitions ont été notifiées à des greffiers, et du personnel qualifié de la Garde pénitentiaire, de la Gendarmerie et de la Police. Le ministre précise aussi que des sanctions vont tomber sur la tête des greffiers réquisitionnés qui ne vont pas travailler. Parallèlement à ses sanctions, le ministre averti aussi qu’il y aura des coupures sur les salaires des greffiers grévistes.

Revenant sur les négociations, le ministre de la Justice et M. Youssoupha Wade, président du Comité national du dialogue social ont expliqué qu’il y a eu un accord sur quatre des six points de la plateforme revendicative. Il s’agit du point sur le statut des greffiers, avec la création de la hiérarchie A. De même que sur le fonds commun, la gestion du personnel concernant les affectations et le privilège du personnel. Mais apparemment, c’est sur l’argent qu’il n’y a pas eu d’accord. Sur l’Indemnité de logement et l’Indemnité de la judicature, le ministre soutient avoir fait savoir aux greffiers que ce sont des questions qu’il ne peut pas gérer seul. Mais qu’il promet d’en discuter avec les ministres concernés pour trouver le plus rapidement des solutions à ces questions. Un Comité paritaire de dialogue entre le Sytjus et le ministère de la Justice a été mis en place pour poursuivre le dialogue et régler les problèmes.


Auteur: Latir MANE - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]