Mardi 17 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

PIKINE : Un octogénaire déficient mental décède dans l'enceinte du parc Lambaye

Single Post
PIKINE : Un octogénaire déficient mental décède dans l'enceinte du parc Lambaye

L'ambiance du parc Lambaye, haut lieu du commerce informel sis à l'entrée de Pikine, a été émoussée hier par la découverte macabre d'un homme de 80 ans, Arona Seck, qui squattait les lieux depuis environ 5 ans. En l'absence d'indices pouvant attester d'un meurtre, le corps a été acheminé à la morgue de l'hôpital A. Le Dantec aux fins d'autopsie à même d'apporter la lumière sur ce drame. La police a ouvert une enquête.

Les occupants et autres usagers du parc Lambaye, sis à l'entrée de Pikine, ont vécu hier une bien triste matinée. Ceci, après avoir constaté sur place le décès d'un de leurs plus fidèles compagnons, qui se trouve être un homme de 80 ans, identifié sous le nom de Arona Seck. Des renseignements recueillis sur les lieux du drame révèlent que la victime ne souffrait visiblement pas d'une maladie grave à leur connaissance. Tout au moins ont-il souligné que Arona Seck souffrait d'une fracture au bras causée par un accident de la circulation. Mais que, pour autant, cette blessure ne semblait pas l'avoir considérablement affecté. D'où leur grande surprise lorsque, arrivés hier matin à leur lieu de travail, ils ont constaté que celui-ci avait rendu l'âme. Aussitôt, ils ont avisé les éléments du commissariat de police de Pikine, avant d'alerter les sapeurs-pompiers. Une fois sur le lieu de la découverte macabre, les soldats du feu ont pu certifier le décès de Arona Seck, avant que les hommes du commissaire Ndiara Sène ne procèdent aux constats d'usage. L'enquête qu'ils ont ouverte à cet effet leur a permis de savoir que la victime ne jouissait pas de toutes ses facultés mentales. Mieux, les limiers enquêteurs ont également pu se rendre compte que Arona Seck était un habitué du parc Lambaye qu'il squattait depuis cinq ans environ. N'ayant relevé sur la victime aucun signe d'une quelconque violence physique ou d'un homicide, les limiers ont remis le corps à la disposition des sapeurs-pompiers qui l'ont acheminé à la morgue de l'hôpital Aristide Le Dantec, pour autopsie. Cependant, l'enquête de proximité mise en branle par les limiers n'a pas permis, selon nos sources, d'identifier un proche du défunt en vue de la restitution du corps aux fins d'inhumation. Toutefois, la police qui a ouvert une enquête devrait se faire une meilleure religion sur les circonstances du décès, après réception des conclusions de l'autopsie à même de confirmer ou d'infirmer l'hypothèse d'une mort naturelle pour l'heure avancée.

 

Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    Leuzzzz

    En Février, 2011 (16:19 PM)
    koy rawane ték péé bi?
  2. Auteur

    Ndiayyy

    En Février, 2011 (16:29 PM)
    inalilahi wa ina ilayhi radjifoun

    yalla nako yalla yeureum

     :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?:  :?: 
    Auteur

    Ib

    En Février, 2011 (16:32 PM)
    yalla nako yalla kharé al diana !!! c triste
    Auteur

    Jazz

    En Février, 2011 (16:34 PM)
    yalla nako yalla yeureum té yéxé niou



    Auteur

    Peppe

    En Février, 2011 (17:25 PM)
    yalla na souff sedd si kawam
    Auteur

    Kha

    En Février, 2011 (23:39 PM)
    c triste mé yalla nako yalla yereum té xaraléko aldiana
    Auteur

    Das

    En Février, 2011 (11:23 AM)
    amine

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR