Jeudi 21 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

CONTREFAÇON DE SIGNES MONÉTAIRES : Les Nigérians Paul Ajkas Psula Nsoa et Félix Osahon, le Ghanéen Mohamed Osman risquent la perpétuité

Single Post
CONTREFAÇON DE SIGNES MONÉTAIRES : Les Nigérians Paul Ajkas Psula Nsoa et Félix Osahon, le Ghanéen Mohamed Osman risquent la perpétuité

De nationalité nigériane, Paul Ajkas Psula Nsoa et Félix Osahon ainsi que leur co-accusé ghanéen Mohamed Osman, qui ont totalisé 3 années de détention préventive, risquent de ne plus remettre les pieds dans leur pays d'origine. Si le président de la Cour d'assises de Dakar, Amadou Hamady Diallo, venait à suivre la logique du Parquet général qui a requis les travaux forcés à perpétuité. Une réquisition faite vendredi dernier, au cours du procès des trois accusés qui répondaient des crimes de contrefaçon de signes monétaires, faux dans un document administratif.

Le 16 novembre 2007, les éléments de la section de recherches du groupe d'intervention de la gendarmerie, préalablement avisés d'un intense trafic de faux billets par des Nigérians à Golf Sud, entrent en action. Ils parviennent à identifier et infiltré les suspects. Ce qui leur a permis de convenir d'un rendez-vous avec eux pour l'acquisition d'une montant de faux 500 000 F Cfa contre la somme de 250 000 F Cfa. 

Paul Ajkas et Cie tombent après avoir voulu vendre de faux billets à des gendarmes en civil 

Ces sur ces entrefaites que les gendarmes ont effectué une descente au salon de coiffure tenu par le Ghanéen Mohamed Osman à Grand-Yoff, arrêté en même temps que Félix Osahon venu rendre visite à Paul Ajkas, absent. Poursuivant leur enquête, les gendarmes qui ont perquisitionné le domicile du présumé cerveau de la bande, Paul Ajkas, tombent sur un arsenal destiné à confectionner de faux billets : scanner, coupures de faux billets de banque, machine de confection de visa d'entrée au Sénégal et au Burkina Faso, quatre passeports, des plombs et de faux billets d'une valeur de 4 400 000 F Cfa. 
Interpellé et mis devant cette saisie, Paul Ajkas reconnaît les faits, présentant Mohamed Osman et Félix Osahon comme ses acolytes chargés de l'écoulement des faux billets, moyennant 50 000 F de commission. Paul Ajkas, Félix Osahon et Mohamed Osman sont donc renvoyés devant la présente Cour. 

La défense déplore la légèreté des éléments du dossier et relève la minorité de Paul Ajkas 

Devant la barre, vendredi dernier, Paul Ajkas a nié la confection des faux billets et reconnu être au centre de ce trafic, avant de dénoncer Félix et Mohamed comme étant chargés de l'écoulement des faux billets que lui aurait remis «un ami à son grand-frère parti aux Usa». Il a avoué qu'à terme, il lui revenait une commission de 100 000 F. Ses deux acolytes qui avaient tenté de nier ont fini par confesser entre les lignes. Ce qui a conduit le Parquet général à requérir les travaux forcés à perpétuité, en soulignant que les accusés ont commis un crime qui porte atteinte à l'économie nationale. Mes Emmanuel Padonou, Diène Ndiaye et Pape Syni Mbodj ont plaidé l'acquittement de leurs clients, après avoir respectivement relevé la légèreté des éléments de la procédure, un problème d'imputabilité des faits, pour Félix et Mohamed, à l'endroit de qui la défense a demandé la disqualification des faits en falsification ou altération de faux billets. À l'endroit de Paul, Me Padonou a soutenu qu'il était un enfant de 19 ans à l'époque des faits. Fort de quoi, il a confié que l'orthodoxie voudrait qu'il soit jugé au Tribunal pour mineurs. L'avocat a aussi dénoncé le fait que son client illettré soit entendu à l'enquête préliminaire «sans traducteur, sans son conseil et son civilement responsable». Mieux il a aussi déploré la perquisition effectuée chez lui, à son insu. La Cour a mis en délibéré le verdict qui sera rendu ce lundi. 


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Biitankaa

    En Décembre, 2010 (14:59 PM)
    Bii Tankaa :up: 
  2. Auteur

    Femme_delombre

    En Décembre, 2010 (15:02 PM)
    N'importe quoi, donc il faudra la peine de mort pour pédophiles, violeurs et meurtriers!!!
    • Auteur

      Kiss

      En Décembre, 2010 (15:27 PM)
      c'est vrai et le fameu modibo diop qui a volé des milliard des geng qui tue et on leur donne pas la peine de mort il savent mme pas comment jugé mais yalla dina lène mbougal kérok yomal khiyam ba kham ndakh yéna mane jugé 10 ans sakh cst bon mais par ce qu'il sont des étrangers et kou ko défone domou sénegal dou bakh
    Auteur

    Noma

    En Décembre, 2010 (15:10 PM)
    c'est normal, le monde des affaires
    Auteur

    Action

    En Décembre, 2010 (23:12 PM)
    si c'ètait en europe,ça sera une peine inferieure a 1 ans,au sénégal c'est du 2 poids-2 mesures,les pauvres risquent tjrs de plus

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email