Immigration

Immigration

Xalam 2 à Thiès - Souleymane Faye : « La chanson me permet de vider mon sac »

  • Source: : Lobservateur | Le 16 septembre, 2008 à 04:09:55 | Lu 20426 fois | 0 Commentaires
content_image

Xalam 2 à Thiès - Souleymane Faye : « La chanson me permet de vider mon sac »

Le dernier week-end de l’entame du mois de Ramadan, Thiès a vibré avec le bon vieux temps du Xalam II. Après avoir renoué les cordes du Xalam au Quai des arts à Saint Louis du Sénégal, notre ancienne capitale, la troupe à Cheikh Tidiane Tall, Ibrahima Koundoul, Tapha Cissé, Baye Babou, Souleymane Faye, Henry Guillabert, Ablo, le remplaçant de feu Prosper Niang et Jean Rickel y ont fait un détour.

Et pour partager ce bonheur de revenir ensemble avec la ville de Thiès, le Palais des arts, chantre du groupe Waflah de Thiès, niché dans l’ancien quartier « -10e », a accueilli le groupe Xalam II au grand complet.

Joie de vivre. Toujours égal à lui-même. Souleymane Faye, un des chanteurs du Xalam II qui vient d’opérer un retour sur la scène musicale sénégalaise après « 20 ans de pause », est sorti de sa coquille.

Au cours de leur rencontre avec la presse, Souleymane Faye soutient qu’il est le produit type d’une société sénégalaise où le vécu au quotidien lui permet de confectionner ses chansons. « La chanson me permet, au quotidien, de vider mon sac » lance-t-il. Pour lui, il suffit de cocher sur papier toutes les idées qui lui viennent à l’esprit pendant une journée puis essayer d’y mettre de l’ordre pour déboucher sur un texte extraordinaire et plein de sens.

« Alors, c’est vous dire qu’on n’a pas besoin de chercher loin pour s’inspirer ; en tout cas, moi, je ne fais qu’aspirer ce qui est autour de moi et le tour est joué » explique-t-il. Et Koundoul d’ajouter « ainsi, la souffrance des gens, les acteurs politiques, bref, tout le bouillonnement de la vie à la sénégalaise nous permet de faire nos textes dans les tubes du Xalam II ».

La séparation de plusieurs années ne leur a pas empêché de maintenir le contact fraternel. Selon Henry Guillabert, cela explique qu’ils aient pu se retrouver quand ils ont senti le besoin de le faire.

Et Cheikh Tidiane Tall d’asséner « le Xalam II, c’est toute une philosophie de vie et de musique. Nous sommes heureux d’avoir inspiré des groupes de jeunes comme le Waflash, le Sénémali... ».


Auteur: Mbaye Ba - Lobservateur

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]