Societe

Societe

Serigne Moustapha Sy sur la réconciliation Wade- Idy : " l’ancien Pm N'attend Que Mon Feu Vert "

  • Source: : Seneweb.com | Le 15 septembre, 2008 à 13:09:51 | Lu 19847 fois | 0 Commentaires
content_image

Serigne Moustapha Sy sur la réconciliation Wade- Idy : " l’ancien Pm N'attend Que Mon Feu Vert "

L'ex-Premier ministre, Idrissa Seck, n'attend que le feu vert de Serigne Moustapha Sy, pour se réconcilier avec le Président de la république, Me Abdoulaye Wade. C'est ce qu'a révélé, avant-hier, le marabout lors de l'Université du Ramadan. En tout cas, l'ex-maire de Thiès a envoyé, sur place, une forte délégation conduite par Youssou Diagne.

A en croire Serigne Moustapha Sy, le chef de file du Dahiratoul Moustarchidina Wal Moustarchidaty, si la réconciliation entre le président de la République, Me Abdoulaye Wade et son ancien Premier ministre, Idrissa Seck, tarde à se concrétiser, "c'est à cause de lui". "Je suis en contact téléphonique permanent avec Idrissa Seck. Il ne fait rien sans m'informer. Et c'est moi qui suis à l'origine du retard constaté sur sa réconciliation avec Me Wade. Car, je lui ai dit de patienter, de faire doucement. Et il m'a répondu qu'il attend donc mon feu vert". Dans cette même lancée, il explique que "s'il a été emprisonné, c'est à cause de Me Abdoulaye Wade". "C'est lors d'un meeting qui avait eu lieu à Centenaire que j'avais dit qu'il y a une crise d'autorité et de confiance dans ce pays. C'est ce jour que j'avais blanchi Me Wade sur l'assassinat de Me Babacar Séye. Ce qui m'avait coûté des représailles de la part de l'ancien régime. Mais, aujourd'hui, il m'a oublié et Dieu sait qu'un jour viendra", fait savoir le marabout. Pour illustrer ses propos, il renvoie ses disciples au sort qui a été réservé au Président Abdou Diouf. "Où est Abdou Diouf", s'interroge Serigne Moustapha Sy. Dans cette même optique, il constate qu'il y a, aujourd'hui, "une musculation politique et de l'agitation religieuse". Pour le marabout, c'est à travers l'usure que se manifeste la musculation politique. Car, explique-t-il, "l'argent du peuple doit servir le peuple et non les hommes du pouvoir". "C'est la même chose dans les familles religieuses. Car, si un marabout se rend compte qu'un de ses "talibés" commence à se "rebeller", il précipite son départ avant qu'il ne contamine les autres. Car, il ne souhaite pas le réveil de ses disciples", dit-il. Parallèlement, il note que s'il y a échec dans la plupart des pays d'Afrique, "c'est parce que les dirigeants veulent diriger leur pays avec d'anciennes pratiques". A titre d'exemple, il cite Me Abdoulaye Wade qui, reconnaît-il, "est un intellectuel". Mais, soutient Serigne Moustapha Sy, "ses thèses en économie appartiennent au passé, il ne peut pas diriger le pays en se basant sur de vieilles connaissances". Aussi, le marabout fait savoir que "la mission des Moustarchidines dépasse même les musulmans". Car elle englobe les Juifs, les Chrétiens, etc.


Auteur: MAMADOU SECK - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]