Societe

Societe

Réflexion autour d’une saine alimentation : Manger bien ou bien manger

  • Source: : Nouvel Horizon | Le 30 juin, 2008 à 20:06:07 | Lu 10305 fois | 0 Commentaires
content_image

Réflexion autour d’une saine alimentation : Manger bien ou bien manger

Enjeu majeur de la santé et du développement durable, une alimentation se doit d’être saine et équilibrée. Elle fait l’objet d’une plaidoirie d’une kyrielle de scientifiques africains réunis dans le cadre de la célébration de la journée de la renaissance de l’Afrique à l’Institut de technologie alimentaire (Ita).

Activité physiologique de base par excellence à côté de la sexualité à avoir stimulé les cultures humaines, l’alimentation ne doit pas se faire n’importe comment. Autant dire qu’on ne doit ni trop manger ni trop peu manger aux risques d’être sujet à des complications sanitaires. C’est pourquoi, la célébration de la journée de la renaissance scientifique de l’Afrique aura servi d’occasion pour la kyrielle d’hommes de science présents à l’Ita de plaider pour un régime alimentaire « sain et équilibré ». Parce que, justement, l’amélioration de la santé générale passe nécessairement par le principe « manger ni trop, ni trop peu ».

Présidant la journée de la célébration de la renaissance africaine, le Recteur Souleymane Niang dira « qu’il est nécessaire de faire réentendre à la population que sa santé dépend fondamentalement de son alimentation. La population (surtout la jeunesse) doit être éduquée et conscientisée sur les questions des équilibres alimentaires ».

« Une alimentation saine consiste à respecter l’équilibre alimentaire, c’est-à-dire, à consommer ni trop ni trop peu de nutriments essentiels tels que les vitamines et les oligoéléments, de protéines, de fruits, de légumes et à tenir ses repas à des heures régulières », insistent les collègues du professeur Salimata Wade qui reste convaincu que la nutrition est un élément clé de la santé et du développement.

Forte de cette conviction, Mme Wade dira que face au double défi de la nutrition et de la santé, le Sénégal et l’Afrique subsaharienne se doivent de réduire de façon drastique la malnutrition par carence énergétique et en micronutriment et prévenir et traiter les maladies chroniques liées à l’alimentation.

HS/FC


Auteur: Ferloo.com - Nouvel Horizon

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]