Warning: ini_set(): Cannot find save handler 'memcache' in /web/senwww/public/index.php on line 3
KASSABOR: LE DÉBAT PRÉSIDENTIELLE 2019
Vendredi 28 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Video

KASSABOR: LE DÉBAT PRÉSIDENTIELLE 2019

Single Post
KASSABOR: LE DÉBAT PRÉSIDENTIELLE 2019


liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (20:44 PM)
    Thiey vos vidéos là c'est pour la diaspora. Gni deuk Sénégal khame na nou kil y a pas de suspense
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2019 (20:50 PM)
      mouth bane
      c'est trop facile de faire circuler des papiers devant la télé. j'aurais bien aimé qu'on nous les affiche en gros plan pour nous permettre d'apprécier.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (20:56 PM)
    Moundiaye CISSE se prend pour qui. Ta democratie n'est meme pas au point tu demandes a ce que le debat entre candidats soit organise il faut consolider les acquis avant d'avancer. Vous parlez de l'independance de la justice la separation des pouvoirs en faisant allusion a la france dont l'effectivite n'est intervenue qu'en 2008. qui et qui doivent debattre.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2019 (00:34 AM)
    Peut on faire du nouveau avec de l’ancien a moins d’être dans une optique de recyclage ?

    Parmi les cinq candidats, trois ont déjà été aux affaires.

    Maky aurait été milliardaire entre 2004 et 2008, soit pendant quatre ans d’exercices de fonctions politiques.

    Il s’est dédit après avoir donné sa parole sur la réduction de son mandat de 7 ans a 5 ans usant de l’ingénierie juridique pour ne pas dire de charlatanisme juridique avec l’aide de quelques éminents mercenaires du droit.

    Il a supprimé le sénat qui a été mis en place par Wade pour caser une certaine clientèle politique, et en lieu et place, il mit en place le haut conseil des collectivités locales avec les mêmes objectifs que son prédécesseur et l’arrogance de considérer les sénégalais comme des attardés cérébraux qui ne sont pas capables de comprendre son petit jeu mesquin.

    Il avait promis de ne pas dépasser le nombre de 25 ministres, il en a autour de 50.

    Il avait promis 500 000 emplois, il n’y en a pas eu 100 000. Allez dans les banlieues ou visitez les 13 autres régions orphelines du Sénégal. Le taux de chômage y est de plus de 70%.

    Il a déclaré qu’il a bénéficié des privilèges du régime de Wade. Allez savoir ce qu’il veut dire ! Il a aussi maintes fois répété qu’il disposait de fonds politiques pour expliquer le décalage entre ses ressources officielles et traçables et son patrimoine de milliardaire. Ces mêmes fonds qui enrichissent tous ces mercenaires et entrepreneurs politiques et qui ont permis à Idy de déclarer devant Dieu et les hommes que, jusqu’à l’extinction du soleil personne ne prouvera qu’il ait détourné de l’argent de l’Etat. En effet, s’ils se lancent en politique, c’est pour s’enrichir à travers ces fonds, du coup aucun acteur politique ne les dénonce sauf un seul.

    C’est avec Maky que le vote ethnique a commencé au Sénégal. Renseignez-vous sur la Cote d’ivoire, le Congo, le Gabon, le Tchad etc. pour vous rendre compte des conséquences catastrophiques inéluctables que cela entraine dans un pays.

    Idy aussi aurait été milliardaire entre 2000 et 2004. Le seul qu’on a entendu dire, je cite “Je suis un homme riche”. Idy n’est ni homme d’affaires ni héritier d’une famille riche. Alors, comment s’est-il ainsi enrichi au point d’avoir l’arrogance de déclarer qu’il est un homme riche ?

    Il est le monsieur des milliards des chantiers de Thiès, des querelles de valises d’argent avec Wade et j’en passe…

    Meilleur manipulateur de toute la caste politique, il use et abuse du coran pour surtout donner des coups en dessous de la ceinture. Combien de fois, a- t- il utilisé le saint coran pour insulter ses détracteurs ?

    L’homme de la polémique de Makka et de Bakka est sans aucun doute le moins lisible parmi tous et qui traine peut-être autant de casseroles que son rival actuellement au pouvoir.

    Madicke Niang est un fidèle de Wade récemment devenu infidèle. Il a été au cœur du régime de Wade et de son parti politique.

    Il est coresponsable et coauteur de toutes les fautes graves du régime de son ancien maître ; des gabegies économiques et financières au projet wadien de “dévolution monarchique du pouvoir”.

    CHOISIR MAKY, IDY ou MADICKE, C’EST FAIRE DU WADE SANS WADE, FAIRE DU NOUVEAU AVEC DE L’ANCIEN. C’EST RISQUER DE REPETER LA PERIODE 2000-2019. 19 ans de souffrance des classes populaires, 19 ans de corruption outrancière, de détournements, de vol, d’absence d’intégrité au niveau des dirigeants politiques - je vous laisse le soin de continuer la liste-

    Les deux derniers que nous n’avons pas vus à l’œuvre dans la gestion de l’Etat et pour qui nous ne voyons pas de casseroles trainées, incarnent le VRAI NOUVEAU, LE CHANGEMENT.

    Ils bénéficient donc, naturellement, d’une présomption d’intégrité et de bonne foi. Sonko est probablement suffisamment convaincant pour avoir sacrifié sa carrière pour défendre les intérêts du Sénégal. Mais, faites bien attention. Posez lui question sur l’esprit de ses rapports avec Pierre Goudiaby ATEPA. Est-ce ethnico – régionaliste ? On doit savoir. Qu’en est-il des agendas religieux qu’on lui prête ? Quant à monsieur SALL qui dispose d’une base religieuse de militants. Demandez-lui des garanties de respect de la constitution et du caractère laïc de la république.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email