Warning: ini_set(): Cannot find save handler 'memcache' in /web/senwww/public/index.php on line 3
Remaniement : Sarkozy fera une allocution dimanche
Vendredi 28 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Remaniement : Sarkozy fera une allocution dimanche

Single Post
Remaniement : Sarkozy fera une allocution dimanche

Le président s'exprimera à 20 heures "sur la situation internationale", alors que le dixième remaniement depuis son élection est annoncé pour ce week-end. Alliot-Marie devrait présenter sa démission dimanche matin.
 
Chronique d’un remaniement : Hortefeux à la défense, Guéant à l’intérieur ?
Ce sera la dixième équipe de Nicolas Sarkozy depuis son élection. Le quatrième remaniement ministériel depuis un an. Nicolas Sarkozy se trouve ce week-end entre l’Elysée et la résidence de la Lanterne, à Versailles. Il consulte, reçoit ses conseillers. Chronique d’un remaniement ou rien n’est fait tant que tout n’est pas fait.
 
Samedi 20 heures. Encore vingt-quatre heures à attendre! Les annonces sur le remaniement ne devraient pas être officialisées avant la prise de parole télévisée du président sur la politique étrangère. “Il faut attendre l’allocution”, prévient Franck Louvrier, conseiller en communication de l’Elysée.
 
Samedi 19 heures. Michèle Alliot-Marie devrait annoncer sa démission du gouvernement dimanche matin, selon un membre du gouvernement. Le nouveau gouvernement n’est pas définitivement callé. Seule l’arrivée d’Alain Juppé aux affaires étrangères est certaine. Le clan Fillon et les adversaires de Claude Guéant plaident pour la nomination de Hortefeux à la défense et celle de Guéant à l’intérieur. Pour des raisons différentes: les premiers veulent éviter la nomination de Gérard Longuet, jugé trop fragile, à la défense et exflitrer M. Hortefeux, trop exposé à l’intérieur. Les seconds veulent sortir M. Guéant de l’Elysée. Ce scénario pose le problème de la place toujours plus réduite réservée aux centristes et aux libéraux dans le gouvernement. Et il ne faut pas accréditer non plus l’idée que le casting de novembre était mauvais et qu’il faut tout changer.  
 
Samedi 18 heures 30. Nicolas Sarkozy prononcera une allocution radiotélévisée dimanche à 20 heures sur la situation internationale, annonce l’Elysée. Lors du remaniement de novembre, à la même heure, après l’annonce du nouveau gouvernement Fillon, Nicolas Sarkozy recevait à diner Michel Houellebecq, lauréat du prix Goncourt avec quelques amis.
 
Samedi 17heures. François Fillon est à la Lanterne avec Nicolas Sarkozy, indique un ministre. Le scénario du remaniement large tient toujours la corde.
 
Samedi 14h45. Pause dans le remaniement. Les trois otages libérés par Aqmi et leur famille (14 personnes au total) viennent de monter les marches du palais de l’Elysée pour être reçues par le président, revenu de La Lanterne, nous indique notre consoeur de l’AFP Nadège Puljak.
 
Samedi 14 heures 15. Coup de fil d’un diplomate facétieux. La rumeur a couru la veille qu’Alain Juppé pourrait cumuler les postes de ministre de la défense et des affaires étrangères. Alors, il a puisé dans ses archives: le dernier précédent était celui de Paul Reynaud, qui cumula lors de la débâcle de juin 40 les fonctions de président du conseil, de ministre de la défense nationale et de la guerre et de ministre des affaires étrangères.
 
Samedi, 14 heures: Brice Hortefeux est toujours en Auvergne. Il assure ne pas avoir rendez-vous avec Nicolas Sarkozy et ne sait pas s’il rentrera ce soir ou dimanche matin. “Je pense que rien n’est tranché”, assure M. Hortefeux. Lors du dernier remaniement, en novembre, il était prévu le samedi qu’il prenne la direction de l’UMP mais était finalement resté le dimanche soir à l’intérieur. Alors, il est serein. “Je n’ai pas besoin d’explication”, poursuit-il. Il veut bien rester à l’intérieur. La défense ne lui déplairait pas non plus. Le job serait moins stressant. Le socialiste Pierre Joxe avait suivi un itinéraire similaire. M. Hortefeux pourrait y faire ce qu’il aime, la politique, et se consacrer à l’UMP pour la présidentielle. Et puis la tâche de ministre de l’intérieur s’avère immense l’an prochain: faire face à la possible immigration d’Afrique du nord, après les révolutions démocratiques, réduire la mortalité routière et surtout les violences aux personnes.
 
Samedi, midi : Nicolas Sarkozy consulte à la Lanterne, sa résidence près du château de Versailles. Franck Louvrier, conseiller en communication, y est déjà. Le conseiller spécial Henri Guaino ne va pas tarder.
 
Samedi, 11h30. Qui pour remplacer Guéant ? Le retour du nom de Pierre Mariani.
 
L’hypothèse du gros remaniement est celle de la matinée. “Cela peut grossir, cela peut maigrir”, commente un conseiller officieux du président. Ce dernier est sur la brêche et garde son téléphone dans sa poche en faisant du tennis… On ne sait jamais. L’on gamberge sur le possible remplaçant de Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée, si celui-ci devient ministre de l’intérieur. Deux noms surviennent : celui de Xavier Musca, 51 ans, secrétaire général adjoint de l’Elysée, actuel conseiller du président pour les affaires économiques. Mais l’intéressé ne veut absolument pas du poste et se concentre sur le G20. Reste donc le nom de Pierre Mariani, ancien directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy lorsqu’il était ministre du budget entre 1993 et 1995. Cet énarque-HEC de 54 ans, président de Dexia, a un profil économique mais est plus politique que M. Musca. Son nom avait déjà été cité à l’automne, lorsque l’hypothèse d’un départ de M. Guéant avait couru.
 
Samedi, 10 heures. Hortefeux à la défense, Guéant à l’intérieur ?
 
Michèle Alliot-Marie sera reçue par le président dimanche à son retour de Koweit, assure un ministre en général bien informé. Deux hypothèses coexistent. La plus simple, le débarquement de MAM, la nomination d’Alain Juppé au quai d’Orsay et son remplacement à la défense par Gérard Longuet, patron du groupe UMP au Sénat. Mais selon ce ministre, c’est l’hypothèse numéro deux qui tient la corde : Juppé au Quai d’Orsay, Brice Hortefeux à la défense tandis que Claude Guéant, secrétaire général de l’Elysée, récupererait l’intérieur. M. Juppé n’aurait pas à subir la tutelle de M. Guéant au Quai d’Orsay; M. Hortefeux, poursuivi en justice pour injures privées dans l’affaire des “Auvergnats” serait mis à l’abri et aurait le temps de faire de la politique tandis que M. Guéant tiendrait l’intérieur pour la campagne électorale.
 
M. Sarkozy devait avoir aujourd’hui des réunions avec ses conseillers. Brice Hortefeux arpentait l’Auvergne samedi matin mais prévoyait de rentrer à Paris dans l’après-midi.

liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Mbouroubane

    En Février, 2011 (01:55 AM)
     :up: 
  2. Auteur

    Bigzaf

    En Février, 2011 (02:00 AM)
    Le député pds AFB dirige un commando contre le mouvement des commerçants pour une récupération politique
    Auteur

    Joey

    En Février, 2011 (02:06 AM)
    On sens fouuuu !! Nous c'est le Sénégal , pas la France !!! :dedet:  :dedet: 
    Auteur

    Taf

    En Février, 2011 (02:32 AM)
    il panique le pti sarko il sait qu'il va perdre les elections comme son pote laye wade
    Auteur

    Ax

    En Février, 2011 (02:34 AM)
    Who gives a kagna' ass ?? :down:  :down:  :down: 
    Auteur

    Touré

    En Février, 2011 (02:45 AM)
    sarko a raison
    Auteur

    Yonn

    En Février, 2011 (02:49 AM)
    copie rék
    Auteur

    Mlé

    En Février, 2011 (19:01 PM)
    claire chazal nous informe que meme avant le remaniement

    Michel Alliomarie a remit sa lettre de démission, et voila qu'on écoute zarko, avec mes cher compatriote comme début

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email