Societe

Societe

Marche de la presse : Un mémorandum remis au ministre de l’Information

  • Source: : Nouvel Horizon | Le 29 juin, 2008 à 05:06:42 | Lu 6435 fois | 0 Commentaires
content_image

Marche de la presse : Un mémorandum remis au ministre de l’Information

La presse sénégalaise a manifesté aujourd’hui. Les CITOYENS épris de liberté et surtout de justice ont aussi manifesté avec elle. Les faits sont graves. Le samedi 21 juin 2008, les journalistes Boubacar Kambel DIENG de la RFM et Karamoko THIOUNE de la WADR ont fait l’objet d’une agression sauvage de la part d’éléments de la Brigade d’Intervention Polyvalente de la Police Nationale. Voici l’intégralité du mémorandum remis au ministre de l’Information, porte-parole du gouvernement...

Une agression de plus, serait-on tenté de dire, mais aujourd’hui la torture subie a fait l’objet d’un enregistrement sonore. Ce qu’on y entend est tout simplement effroyable.

Les faits sont d’autant plus graves qu’ils se sont déroulés à l’occasion d’une manifestation sportive importante pour l’équipe nationale du Sénégal de football, au stade Léopold Sédar SENGHOR et dans une zone réservée à la presse pour réaliser des interviews avec les joueurs et les entraîneurs.

Depuis, les jours sont passés sans que les autorités du pays fassent montre de la plus petite volonté de faire respecter l’Etat de droit. Plus grave encore, avant-hier jeudi 26 Juin 2008, moins d’une semaine après l’agression barbare, d’autres journalistes ont été empêchés de faire leur travail par l’usage d’actes de violence à la permanence nationale du PDS, sise à la VDN. Il s’agit d’Ousmane MANGANE et de Pierre Dasylva de Walf TV, ainsi que d’Ibrahima Lissa FAYE de ’’Sud Quotidien’’.

Il est utile de rappeler l’importance de la presse dans un pays. L’article 8 de notre Constitution garantit aux citoyens le droit à une information plurielle. Ce sont les professionnels de l’information et de la communication qui sont chargés de mettre en pratique ce droit des citoyens à l’information. C’est à la presse de chercher quotidiennement les informations, de les traiter et de les diffuser. Et c’est la raison pour laquelle tous les citoyens, plus particulièrement les forces de l’ordre, doivent assurer la protection des journalistes et techniciens dans l’exercice de leur noble mission.

La manifestation d’aujourd’hui marque un ras-le-bol généralisé devant la récurrence des menaces et autres agressions contre la presse, sans oublier l’apparente indifférence des autorités nationales et l’impunité qui semble érigée en règle après la commission de tels faits.

Voilà pourquoi aujourd’hui la presse sénégalaise dans son ensemble, mobilisée et unie :

  • Exige l’ouverture immédiate d’une information judiciaire visant à punir les auteurs et commanditaires de ces exactions ;

- Exige, au-delà des sanctions administratives, l’application effective de sanctions pénales ;

  • Exige des pouvoirs publics la protection, en tout lieu et en toute circonstance, des professionnels de l’information et de la communication dans l’exercice de leur profession ;
  • Exige l’arrêt de la campagne de diabolisation menée contre la presse, qui ne fait que son travail d’information de l’opinion.

Fait à Dakar le samedi 28 juin 2008

Mémorandum remis par la délégation composée de :

  • représentant Synpics, Mme Diatou Cissé Badiane
  • représentant Patrons de presse, Madiambal Diagne
  • représentant ANPS, Mamadou Diouf
  • représentant CRED, Mamadou Amat
  • représentant Groupe Futurs Médias, Mamoudou Ibra Kane
  • représentant Comité pour la défense et la protection des journalistes, Yakham Mbaye, porte-parole

 

 


Auteur: Ferloo.com - Nouvel Horizon

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]