News

Nigeria : découverte d’un deuxième centre islamique avec des enfants enchaînés et maltraités

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 1386 fois
Jul 23, 22:15
webnews
2 Commentaires | Tags: Ecole, Coran, Maltraitance, Nigeria

La police nigériane a découvert et fermé un centre islamique qui déshumanise des enfants à Daura, dans l’État de Katsina, au nord du Nigeria.


 Le propriétaire du centre islamique, Bello Maialmajri, âgé de 78 ans, et deux autres personnes ont été arrêtés. Mais les enseignants, accusés d’homosexualité, ont pris la fuite. M. Sanusi Buba, le commissaire de police de l’État de Katsina, a déclaré lundi que 66 sur un total de plus de 300 détenus menottés au centre étaient dans un état épouvantable.
Nigeria : découverte d’un deuxième centre islamique avec des enfants enchaînés et maltraités (photos)


Les détenus, pour la plupart des garçons, sont originaires de diverses régions du Nigeria et de la République du Niger. Une équipe de police a encerclé les locaux afin d’assurer la sécurité des détenus, qui ont partagé des récits de leurs mauvais traitements. « D’après les informations que nous avons reçues, nous sommes descendus ici pour voir les choses par nous-mêmes et prendre les mesures qui s’imposent. Nous avons appris que les détenus ici sont plus de 300 et à cause du traitement sordide et inhumain qu’ils subissent, ils se sont révoltés hier (dimanche). Certains des détenus se sont échappés alors que ceux que vous voyez maintenant, environ 60 d’entre eux sont restés », a déclaré commissaire.

Nigeria : découverte d’un deuxième centre islamique avec des enfants enchaînés et maltraités (photos)

Il a promis de prendre des mesures pour assurer le retour des enfants dans leurs familles respectives. « Je vais rencontrer l’émir de Daura et le gouverneur Aminu Masari à ce sujet. Nous allons établir le profil des autres détenus en vue de déterminer d’où ils viennent et nous ferons ensuite appel à leurs parents et à leurs tuteurs pour qu’ils viennent les chercher ».

Le 26 septembre, la police de Kaduna a découvert un centre islamique avec plus de 300 jeunes torturés, maltraités et hébergés dans des conditions inhumaines.

Recent posts

commentaires

live comment
  • Conscience

    stratégies de iblis pour lutter contre la religion
    - des pervers et hypocrites peuvent infiltrer un milieu (par exemple l’enseignement islamique, l’enseignement scolaire) pour y faire des digressions, perversions et faits répréhensibles, afin d’ouvrir la voie à une campagne de critique ; des critiques qui mettent en place un climat de discrédit. l’exemple le plus patent c’est le terrorisme financier par les lobbys européens pour tenter de ternir l’image de l’islam, o une sur médiatisation d’un sois disant maitre coranique qui commet un délit.
    - un autre cas que l’on observe est qu’un imposteur peut venir se réclamer appartenir à telle confrérie ou école de pensée alors que dans son discours et son comportement rien n’est compatible aux enseignements de l’islam. son objectif étant d’ouvrir la voie à une campagne de critique et de dénigrement, aidé dans cela par de pauvres ignorants ensorcelés et manipulés. exemple harun yahya.
    stratégie de iblis pour pervertir les jeunes et les faire accepter les contre-valeurs :
    - a travers un artiste adulé qui promeut les contre valeurs ; tout en pervertissant la jeunesse cet artiste se réclame disciple de tel ou tel guide religieux. l’exemple le plus marquant est le pervertisseur waly seck, nicky minaj..
    - aujourd’hui nous arrivons à un carrefour : le monde sombrant dans une déliquescence programmée par une élite perverse, dont l'objectif n'est pas seulement matérialiste ou géostratégique, mais aussi spirituel.
    aujourd’hui ces gens malintentionnés semblent avoir pris la décision d'accélérer la chute des valeurs morales, que ce soit au sénégal ou partout dans le monde.

  • Abdou

    pitoyable , des primates , des hommes des cavernes , encore au moyen-âge cette religion