Societe

« Le CFA est mort, vive l’AFRICOR » (Me Abdoulaye Wade)

PARTAGES | J'AIMES |

Lu: 448 fois
22 Mai, 2020 à 21h30
DakarActu
3 Commentaires | Tags: CFA, mort, vive, AFRICOR, Me Abdoulaye Wade

Telle a été, mercredi 20 mai 2020, la réaction de l’ancien Président Abdoulaye Wade lorsqu’il a appris que le Président Macron avait soustrait la garantie de convertibilité au franc CFA et mis fin au système du compte d’opération auprès du Trésor Français, étendu au Système Européen. 


 Dans les heures qui viennent le Président Wade s’expliquera. 

 Dakar, 22 Mai 2020, 17h40 GMT 

 Cabinet du Président Wade

Recent posts

commentaires

live comment
  • Conscience

    les questions que nous nous posons et dont nous avons besoin d’avoir des répondes savoir :
    comment vivre pleinement notre religion, et protéger nos valeurs religieuses et spirituelles ;
    comment sortir du sous-développement ;
    comment redresser et dynamiser notre système éducatif ;
    comment regagner notre souveraineté nationale ;
    comment attraper les voleurs de la république et les expulser du pays ;
    comment atteindre le développement des mentalités et le changement de comportement ;
    comment devenir une société juste et consciente ;
    comment s’améliorer dans nos comportements au quotidien ;
    comment renforcer la stabilité sociale et politique ;

  • Thruth

    nous connaissons les vrais problèmes mais nous ne voulons/pouvons pas le reconnaitre !
    pendant ce temps, le néocolonialisme grandit et la mondialisation devient de plus en plus visible. les multinationales étrangères ont la main mise pratiquement sur l’ensemble des secteurs de croissance.
    non, nous devons nous dire qu’il y a toujours de l’espoir et que c’est peut-être nous qui arriverons à développer le pays.
    conscientisons-nous ! objectivons notre manière de voir ! il y a un proverbe qui dit : « mieux vaut être optimiste et avoir tort que d’être pessimiste et avoir raison. apprenons des erreurs de nos dirigeants pour que demain nous ne puissions pas faire les mêmes erreurs. !
    « pour développer l’afrique, acceptons de vivre ‘africain’ » thomas sankara